Devenir un meilleur leader: un travail de chien!

devenir un meilleur leader

Un leader. Nous le sommes tous, plus ou moins par choix, dans un ou plusieurs aspects de nos vies. Vous avez des enfants ? Vous êtes un leader. Vous êtes PDG, propriétaire d’entreprise, gestionnaire, directeur, chef d’équipe, superviseur, etc. ? Vous êtes un leader.

Si nous sommes tous des leaders, alors, par le fait même, nous côtoyons tous des leaders tous les jours. Mais sommes-nous tous de BONS leaders… ? Sur quoi se baser pour répondre à cette question ? Qu’est-ce qui nous pousse à suivre et à nous donner cœur et âme pour une personne, et à l’inverse, être totalement fermé aux idées d’une autre ?

À quoi ressemblerait le monde si nous étions tous de bons leaders ? Pensez-y un instant… Les guerres, la politique… mais aussi au quotidien : à la maison et au boulot.

Nous devrions tous nous engager à travailler à devenir de meilleurs leaders tous les jours, et il existe des tonnes d’excellents auteurs, conférenciers et coachs d’affaires qui peuvent vous aider dans ce sens. Entre autres, plusieurs excellents articles traitant en détail tous les aspects du leadership ont été publiés sur notre blogue, en voici quelques-uns :

L’école pratique du leadership

Si vous êtes comme moi et que vous préférez la pratique à la théorie, je vous propose de faire l’expérience de ce que je considère comme un « cours pratique de leadership » dans une école bien particulière : Kinadapt !

Ici, à Rawdon, en plein cœur de Lanaudière, pas de salles closes et de chaises bien cordées, on apprend plutôt au beau milieu des arbres, des montagnes et des ruisseaux. De plus, les professeurs en habit cravate sont troqués pour une meute de plus de 50 Huskies !

Mise sur pied en 2005 par le kinésiologue Peter W. Boutin, Kinadapt est née de la volonté de son fondateur de rendre accessible au plus grand nombre sa passion pour le plein air, l’activité physique et les chiens de traîneau.

On y propose une foule d’activités adaptées à vos besoins spécifiques qui vous permettront de renforcir le leadership et la communication au sein de vos équipes de travail tout en vous amusant au beau milieu d’un paysage à couper le souffle.

Une aventure enrichissante

Ne reculant devant rien, j’ai moi-même tenté l’expérience pour pouvoir vous donner un aperçu de ce quoi peut avoir l’air un atelier de leadership chez Kinadapt. Alors, suivez-moi et je tenterai de vous faire vivre le plus fidèlement possible cette aventure inoubliable.

Le comité d’accueil

Tout au bout du chemin Laurin, à Rawdon, je me retrouve face à face avec un amalgame pittoresque de plaines aux herbes longues et de montagnes à perte de vue, mais à peine descendu de mon véhicule que mon attention devient soudainement monopolisée par une meute d’une dizaine de bêtes amicales fonçant tout droit vers moi, sourire fendu jusqu’aux oreilles, en quête d’éternelles caresses; une scène tout droit tirée d’un épisode de César Millan. Une minute plus tard, une charmante dame, tout aussi enthousiaste que les chiens qui m’entourent, Carole Turcotte, se présente à moi : «Bonjour Philippe ! À ce que je vois, tu as déjà pu faire connaissance avec le comité d’accueil !»

Aussitôt, j’ai l’étrange sensation que les tracas de mon train-train quotidien s’extirpent tout d’un coup hors de mon esprit pour n’y laisser que de la joie et du bien-être, comment dire, je déconnecte.

Briefing

On me présente ensuite le groupe avec qui je participerai à l’atelier de cani-cross ayant pour but de les aider à devenir de meilleurs leaders: des moniteurs d’un camp de vacances pour enfants handicapés. Guidés par le comité d’accueil, nous nous rendons ensuite dans la cabane à sucre où Carole, Peter et Sophie, notre guide pour la journée, nous présentent l’activité qui nous attend, ainsi que les risques et les épreuves qu’elle comprend. On nous fait connaître le fonctionnement d’une meute de huskies, leur comportement, mais aussi, surtout, comment communiquer avec eux. S’en suit une discussion de groupe pour déterminer quel est le climat de travail, les types de personnalités de chacun, le niveau de leadership, les relations de travail dans l’équipe, la forme physique de chacun, etc. Tout cela dans le but de nous «matcher» avec un chien bien précis, qui saura nous permettre d’apprendre de cette expérience.

À vos bêtes, prêts ?

Le groupe, gonflé à bloc, se rend ensuite à Huskyville, un véritable petit village en forêt où se côtoient plus de 50 Huskies ! On nous assigne ensuite un chien et un harnais de cani-cross (harnais pour chien relié par une corde Bungee à un harnois pour humain) et nous nous frayons un chemin entre les bêtes pour aller faire la rencontre de notre compagnon à quatre pattes, lui installer son harnais et le ramener vers le champ où nous commencerons la course. Dès lors, on comprend toute l’importance de savoir maîtriser son langage non verbal, car l’animal y réagit presque instantanément. Pour ma part, étant déjà bien habitué de côtoyer des chiens, je vous dirais que ça se passe relativement bien, mais pour d’autres, c’est toute autre chose !

Partez !

C’est un départ ! La troupe se met au gallot à travers les majestueux sentiers du site sur différents types de sols et dénivellements. C’est là que le réal défi se présente.

Je ne crois pas me souvenir d’un moment où mon observation, mon leadership, ma prise de décision et ma communication ont été aussi mises à l’épreuve simultanément, rapidement et intensément que pendant ces 30 minutes.

Il faut, en même temps, observez le terrain qui se dresse devant nous et ce qu’il implique comme manœuvre, mais aussi se contrôler soi-même pour être en mesure de donner des directives claires à la bête semi-sauvage qui nous tire, et qui nous comprend par les émotions et les sentiments que l’on dégage, mais qui a parfois aussi le goût de se chamailler avec sa sœur ou de courir après le mulot qui traverse.

Debriefing

Vidés de toute l’énergie qui nous possédait au départ, nous allons raccompagner nos fidèles acolytes à leur demeure dans Huskyville pour ensuite nous diriger vers la cabane à sucre pour le debriefing, probablement l’étape la plus enrichissante du processus. Tour à tour, chacun partage son expérience à sa propre manière, avec l’aide de toute l’équipe de Kinadapt, nous faisons tranquillement les parallèles entre le leadership et la communication au travail et ce que nous venons tout juste de vivre. Difficile à décrire, mais ce genre de réflexion, de partage, après un travail physique et mental si intense où tout le groupe à participer, ensemble, en nature, c’est bien différent que de discuter en groupe assis depuis une heure à écouter un conférencier en mangeant des hors-d’œuvre. C’est une «autre» expérience… L’état d’esprit n’est pas le même, c’est l’immersion totale, on comprend réellement de quoi on parle, les concepts semblent si concrets.

Mes impressions

Ce que je retire de cette expérience ? Je crois que la définition du concept de leadership que j’avais au départ n’était pas tout à fait juste, des pièces cruciales manquaient au puzzle. J’ai appris qu’être un leader c’est facile, mais être un bon leader, c’est toute autre chose : ça implique de se mettre au même niveau que tout le monde, d’accepter ses limites, de savoir se préparer en sachant que le chaos est non-mesurable, mais aussi de savoir céder son leadership aux autres au sein d’une équipe.

Je crois que je pourrais faire un autre billet seulement avec les impressions et les réflexions qui trottaient dans mon esprit durant la longue route me ramenant vers Montréal, mais je vous propose plutôt d’en faire l’expérience vous-mêmes !

Un atelier de formation exceptionnel

Les 15 et 16 octobre prochains, Kinadapt, en collaboration avec Lime, vous offre 10% de rabais par admission pour participer leur prochain atelier de formation, éligible à la loi du 1 % pour le développement de la main-d’œuvre, qui vous ramènera à l’essentiel des qualités d’un leader efficace.

Ça vous intéresse ? Cliquez ici pour plus de détails !

Gestionnaire de contenu et de communauté, je suis un citoyen du Web, un mordu de gadgets, de nouvelles technologies et de tendances numériques.