Accueil Numérique Invité de la semaine chez Reptile : Louis Martin, professeur à l’UQAM

Invité de la semaine chez Reptile : Louis Martin, professeur à l’UQAM

Comme chaque premier vendredi du mois, l’équipe de Reptile est conviée à un dîner-causerie qui aborde un sujet relié à notre secteur d’activité. Pour débuter le mois des festivités du bon pied, notre équipe a reçu la visite de Louis Martin, professeur au département d’informatique et également directeur des programmes de 2e cycle en génie logiciel à l’UQAM. M. Martin est venu nous parler du numérique (parce que oui, chez Reptile, on en raffole !) sous ses différentes coutures.

La technologie en puissance et en valeur monétaire

Les tendances au niveau technologique peuvent se résumer au mobile (téléphone, phablette, tablette, montre, etc.), au blockchain (Bitcoin), à l’intelligence artificielle (IA), à la robotisation, ainsi qu’à la réalité augmentée (RA) et à la réalité virtuelle (RV). Selon le professeur en informatique, les géants du numérique actuels sont en pleine croissance. Souvent appelés GAFA (en référence à Google, Apple, Facebook et Amazon), ils valent ensemble 433,5 milliards de dollars US. Les entreprises autrefois à la tête du marché, telles qu’IBM et HP, sont toutefois en baisse, générant, à elles deux, 182 milliards de dollars US de revenus en 2015. Selon Louis Martin, la très forte concentration des pouvoirs économiques des GAFA est l’une des plus importantes menaces dans le domaine informatique.

Aussi apprenons-nous que les ordinateurs, laptops et autres dans ce genre se font déclasser par les téléphones intelligents et les tablettes. On parle de 205 millions d’unités vendues en 2017 (en baisse) pour les ordinateurs tels qu’on les connaît, tandis que les smartphones et autres ont vendu 1642 millions d’unités. « Les changements technologiques vont plus vite que notre capacité à analyser leurs impacts », a ajouté M. Martin.

Le piratage en 2017

Louis Martin nous a présenté trois types de piratage qui prennent de plus en plus de place de nos jours. L’ingénierie sociale est à la source de 76 % des attaques et c’est probablement la plus connue d’entre toutes. C’est une technique utilisée, entre autres, dans les fraudes lorsqu’on reçoit, par exemple, un courriel qui nous demande des informations confidentielles en retour d’une somme d’argent.

On compte aussi l’enregistreur de frappe qui peut ressembler à une clé USB ou tout autre matériel qui peut se connecter à n’importe quel port d’ordinateur et qui permet de copier les informations contenues dans celui-ci.

L’état de la censure des utilisateurs du Web dans le monde

Outre les outils informatiques et les appareils qu’on peut se procurer sur le marché, le professeur et informaticien a fait une parenthèse pour nous démontrer comment se dessine la censure des internautes dans le monde.

Freedom_House_Percent_Total_Global_Internet_Users

Les lignes de codes à la conquête du monde !

À la base de pas mal tous les logiciels et de tout ce qui requiert des technologies informatiques, les lignes de code seront de plus en plus présentes dans notre quotidien. Pour comprendre l’ampleur de la présence des lignes de codes dans l’utilisation de nos appareils et applications numériques, on peut comparer celle d’une simple application sur iPhone qui emploie moins de 100 000 lignes de code à celle d’une voiture moderne haut de gamme moyenne qui utilise 100 millions de lignes de code. Selon une étude publiée en 2008, les véhicules tels qu’on les connaît aujourd’hui nécessiteront de 200 à 300 millions de lignes de codes d’ici quelque temps !

Les logiciels libres

Pour conclure sa présentation pleine d’informations plus impressionnantes les unes que les autres, M. Martin nous a parlé de la place que prenaient de plus en plus les logiciels libres dans nos vies. On pourrait définir les logiciels libres par une façon simple de créer n’importe quel genre de logiciel dont le code source est libre de droits, permettant à n’importe quel informaticien ou ingénieur informatique d’y apporter des modifications afin de le faire évoluer et de le rendre accessible à tous. En septembre 2017, on comptait 65 642 380 projets de logiciels libres sur le site de Software Heritage seulement et ça ne fait que grimper!

Toujours en apprentissage !

Pour que les progrès en informatique ne soient pas seulement compris par les ingénieurs et informaticiens de haut mérite, il faut que ceux-ci aient une approche pédagogique envers les gens. Louis Martin parle d’« un rôle des informaticiens au public » qui est en fait un devoir sociétal. Il y a d’ailleurs la mission AI2L qui contribue à cette approche.

Crédit photo à la une: Louis Martin
Préférant rédiger à la main pour ensuite retranscrire ses manuscrits à l’ordinateur, Marie Vignola aime parler des humains qu’elle rencontre et de leur histoire. En relayant les propos des personnes interviewées avec le plus de précision possible, elle aime agrémenter ses textes d’une écriture imagée et accrocheuse.
lime logo
LimeL'équipe de Lime est passionnée par le partage d’approches et de solutions novatrices pour en faire bénéficier la communauté d’affaires. Nos rédacteurs adorent aussi s’entretenir avec des gens issus de différents milieux, et au parcours singulier, dont les idées et histoires captivantes sauront vous inspirer.
En savoir plus