Accueil Affaires Hymne à l’entrepreneur

Hymne à l’entrepreneur

En cette fin d’année qui approche, je lève mon chapeau à vous tous, entrepreneurs, pour votre courage, votre audace et votre sang-froid. Oh oui ! Ça prend des nerfs d’acier pour être entrepreneur. Je lève mon chapeau à vous qui bâtissez nos belles entreprises d’ici. C’est exigeant d’être entrepreneur, personne n’est à l’abri des temps difficiles…

Dans la dernière année, j’ai vu beaucoup d’affiches « à louer » apparaître dans les fenêtres des commerces. J’ai vu des entreprises fermer leurs portes. Dur constat de voir autant de commerces fermer comme ça, sans s’y attendre. Mais pourquoi ? Le loyer était trop cher ? Le commerce était mal situé ? Pas assez de clients ? Pas assez de profits ? Triste réalité que vivent beaucoup trop d’entreprises.

Cette année, j’ai vu beaucoup trop d’entreprises fermer, des petites comme des grosses. Ça m’attriste, ça m’inquiète. Mais cette année, ce qui me bouleverse le plus, c’est que certaines d’entre elles étaient gérées par des amis et par des connaissances qui étaient eux aussi à leur compte. Ils ont dû jeter la serviette et fermer, parfois même faire faillite. Ils ont dû trouver un autre boulot, tourner la page, mettre de côté leur vie d’entrepreneur. Ça me brise le cœur pour ces gens-là que je côtoyais ici et là, les pensant bien établis, en affaires depuis longtemps. À mes yeux, ils étaient « big ». Que s’est-il passé ? Je pense à eux souvent, me demandant comment ils vont, s’ils sont heureux dans leurs nouvelles vies. Vont-ils retourner dans le monde de l’entrepreneuriat un jour ? Ont-ils retrouvé un équilibre dans leur vie ?

Cette année, j’ai aussi rencontré des gens inspirants, des entreprises extraordinaires qui rayonnent sur le marché. De belles entreprises grandissantes, innovatrices et brillantes. Continuez d’exister, continuez à nous faire rêver, continuez svp.

En affaires, pour le meilleur et pour le pire !

OK, être en affaires vient avec un lot d’avantages et d’inconvénients, mais qui créent une forme d’équilibre au bout du compte. Eh oui, les moments forts et les bons coups nous rendent tellement fiers qu’ils nous font oublier les coups durs qui peuvent nous tomber dessus. Ce sont aussi eux qui nous redonnent le goût de nous battre, de nous relever et de foncer de plus belle. Il faut savoir reculer d’un pas pour avancer de deux !

Pour le meilleur :

  • Pour gérer son temps comme bon nous semble
  • Pour travailler avec qui on veut
  • Pour choisir ses contrats, ses clients
  • Pour tous les bons coups qu’on réalise soi-même
  • Pour toute la fierté que ça apporte de faire grandir une entreprise qui est la sienne
  • Pour toutes les belles rencontres qu’on y fait : des partenaires, des fournisseurs, des collègues ; bien s’entourer, c’est important en affaires
  • Pour toute la gratitude qu’on peut recevoir de la part de nos clients

Et pour le pire :

  • Pour toute l’incertitude qui entoure la vie d’un entrepreneur
  • Pour les coups durs qui nous rentrent dedans et qui nous font tomber de haut
  • Pour les éternels clients « fatigants » qui nous tirent tout le jus que nous avons
  • Pour la journée où on « crisserait » (pardon du gros mot) tout ça là
  • Pour la paye qu’on n’a pas aux deux semaines, pour cette instabilité monétaire qui nous rend fous à l’occasion

Et si, une fois…

  • au lieu d’aller acheter votre pot de café à rabais au Walmart, vous n’iriez pas le prendre au petit « Coffee shop » du coin
  • vous alliez acheter vos fruits et légumes aux petits kiosques du marché de Longueuil plutôt qu’à l’épicerie, pour encourager les fermiers d’ici
  • vous n’iriez pas déjeuner au McDo, mais plutôt au petit restaurant près de chez vous
  • vous alliez à la boucherie de votre quartier plutôt qu’aller acheter en gros au Costco.

Et là, je ne chiale pas sur les entreprises nommées ci-haut, je les visite presque toutes, mais dans la dernière année, j’ai décidé d’aussi faire un saut chez des entreprises d’ici, de mon coin, pour les encourager, pour les découvrir ! Elles offrent tellement de bons produits et services. Je l’aime, mon Costco, mais je n’ai pas vraiment de service là-bas. Mon boucher, lui, par contre, va prendre le temps de répondre à mes questions et même me donner la recette spéciale de sa mère. Et ça, ça vaut de l’or !

Maintenant, et si…

Et si vous preniez le temps de dire bravo, wow, que c’est génial, que c’est bon… aux entreprises que vous avez visitées. Svp, dites-leur haut et fort quand vous êtes content, satisfait de ce qu’ils offrent comme produits et services. De nos jours, on critique, juge et chiale facilement après tout et rien. Si on prenait plutôt le temps de dire ce qu’on aime plutôt que l’inverse, non ?

Pour la prochaine année, je souhaite voir des entreprises audacieuses, fortes, qui se tiennent debout. Je souhaite voir moins d’affiches à louer, moins de locaux fermer leurs portes. Je veux voir des entreprises travailler ensemble pour être plus solides. Je veux voir des gens acheter ici, visiter nos entreprises, encourager nos marchands. Je souhaite découvrir de nouveaux produits sur le marché. Mais par-dessus tout, je ne veux plus voir des amis et collègues fermer leurs entreprises.

Svp, entourez-vous ! Travaillez avec d’autres gens d’affaires, vous serez plus forts quand les coups durs arriveront. Vous prendrez sûrement de meilleures décisions, ensemble. Vous aurez des ressources pour vous aider à passer au travers des moments plus difficiles et ainsi… éviter le pire. Vous irez plus loin, ensemble.

Être à son compte, c’est le plus beau métier du monde.

À l’an prochain !