Accueil Créativité Faites-vous un cadeau : avouez que vous êtes une commodité

Faites-vous un cadeau : avouez que vous êtes une commodité

2
PARTAGES

Peu importe votre offre de service, votre approche, vos processus, vos idées, votre produit (même le produit-en-R&D-et-soi-disant-révolutionnaire), il y a très peu de chances que vous soyez unique. Et si vous l’êtes, profitez-en, cela ne fera qu’un temps.

Vous vous dites peut-être : oui, c’est vrai… Il y a bien ce compétiteur, mais il ne fait pas les choses « comme nous ». Il y a bien cette firme rivale, mais son service est pourri. Ou encore, il y a bien cette nouvelle équipe hyper compétente, mais elle ne prend pas des mandats « comme les nôtres ».

Alors, forcément, vous vous dites : « mon offre de services est unique et distincte ». Eh bien, non. Et c’est une excellente nouvelle.

Je suis unique. Ce que je vends est unique. — Bullshit !

En affaires, de façon traditionnelle, on refuse de s’associer à l’idée de la commodité. Au contraire, on cherche à ce que les clients nous trouvent irrésistibles. Alors, on érige notre identité corporative — mission, vision, valeurs, logo, branding, etc. — pour se rendre mémorable, surprenant, indispensable… Le fameux wow, quoi ! Là-dessus, on assied notre brand, notre promotion et on se lance dans de grandes envolées sur le Web et sur les réseaux sociaux… avec l’hypothèse de départ que nous sommes uniques.

Mais, au fond, avons-nous besoin d’être uniques ?

On a tous un besoin viscéral de se considérer comme « irremplaçables ». Dans une certaine mesure, on a tous raison de le penser. [Avertissement : courte incursion philosophique.] Aujourd’hui, on comprend que la personne que nous sommes — c’est-à-dire l’expression singulière de nos gènes et de notre environnement — ne sera jamais copiée de façon intégrale. Alors, oui, nous sommes tous uniques et irremplaçables en ce sens. [Fin de l’incursion philosophique.]

Mais pas le mandat, ni le rôle, ni le job, ni l’organisation que nous endossons. Ces structures sont, elles, absolument remplaçables.

Je parie d’ailleurs que si vous faites votre travail de recherche, vous resterez probablement ébahi (et pas positivement) par le nombre de gens, d’organisations d’ici et d’ailleurs, qui ont un service pas identique, mais à peu près comparable, qui disent approximativement la même chose que vous… Et même, peut-être de plus belle façon ou à meilleur prix.

Ça fait mal ? Vous pensez que j’exagère ?

On fait quoi alors ?

On commence par se dire que « c’est ben correct » et que… « on est tous dans le même bateau ». Car si je suis remplaçable, les autres le sont aussi ! Au lieu d’angoisser à propos de la concurrence et des autres menaces, cherchez à vous définir, plus particulièrement à nommer ce qui vous connecte à vos clients et à votre communauté (votre écosystème). Ne cherchez pas à être unique, soyez vrai, soyez authentique.

Attention ! Il ne s’agit pas de se mettre des lunettes roses, mais plutôt de travailler fort pour nommer votre identité, votre culture, non pas en ce qui les rend uniques, mais en ce qui les rend pertinentes, utiles et cool pour votre écosystème. Il faut encore et toujours améliorer l’expérience de vos clients, défier le « statu quo »… Et s’amuser en cours de route !

Crédit photo à la une: Jordan Whitfield
2
PARTAGES
Stéphanie Dupuis est présidente de THEMA Stratégie Conseil. Actuaire de formation, rédactrice agréée, elle manie avec agilité les mots, les chiffres et les résultats pour aider les entrepreneurs à faire tourner leurs organisations à plein régime.
LOGO_Espace blanc
THEMA Stratégie ConseilTHEMA orchestre des projets collectifs pour transformer les expériences clients et les lieux de travail en quelque chose de magique. Diagnostics et réalisation de plans stratégiques pour PME. Communication | Branding | Marque employeur.
En savoir plus