Accueil Numérique Découvrir la découvrabilité

Découvrir la découvrabilité

L’équipe de Lime a assisté à la conférence « La découvrabilité appliquée : qui fait quoi ? » présentée mardi le 6 février, au Centre Phi, par l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision ainsi que l’Association des producteurs d’expériences numériques, mieux connue sous le nom de Xn Québec. La conférence avait pour objectif de permettre aux producteurs du monde télévisuel québécois d’en apprendre davantage sur les stratégies de marketing et de contenus dans le monde numérique afin qu’ils appliquent la notion de découvrabilité dans leurs productions.

Le terme « découvrabilité » est encore jeune. En fait, il existe depuis tellement peu de temps qu’Antidote le considère encore comme une faute d’orthographe. C’est donc peu dire. Pour en faire une définition simple, disons que ça désigne la susceptibilité d’un contenu (numérique, du petit ou grand écran, etc.) ou d’un produit d’être découvert sur le Web et de mener à d’autres positionnements semblables.

Selon le premier conférencier à avoir pris la parole, Laurent Guérin, qui est vice-président du contenu et du numérique chez TFO, les productions se font de plus en plus demander des plans de découvrabilité lorsqu’ils sollicitent du sociofinancement. Il ajoute que nous vivons présentement la quatrième révolution industrielle, celle où la technologie et les cyber systèmes dominent le marché du travail.

Découvrir_Découvrabilité_2

Laurent Guérin

Le public a pu profiter de l’expérience de M. Guérin qui leur a présenté la stratégie utilisée depuis quelques années par TFO pour partager et diffuser ses contenus sur différentes plateformes. Pour le média ontarien francophone, la découvrabilité et la présence numérique font partie d’une « vision à long terme ». Il a également amené la notion de l’« amplification », qui désigne les démarches entreprises pour faire parler de son contenu ou de son produit sur les réseaux sociaux afin qu’il se fasse connaître et qu’il gagne en notoriété. « Le partage des contenus, c’est là que commence l’amplification », a expliqué Laurent Guérin. Ce terme a ensuite été repris par d’autres conférenciers qui ont développé le sujet.

Découvrir_Découvrabilité_3

Marie Eve Berlinger

Sont aussi montés sur scène des stratèges et experts de diverses professions axées sur le numérique. L’experte en développement d’audience, Marie Eve Berlinger, a donné une méthodologie complète pour les producteurs, les créateurs de contenu et les équipes de production afin qu’ils puissent bien saisir l’importance de la découvrabilité et, surtout, bien l’appliquer. Elle leur a présenté sa « bible numérique » comprenant plusieurs points, dont les objectifs, les types de plateformes à choisir, l’audience à définir, et la stratégie à employer, entre autres. « Faites confiance à vos ressources », a-t-elle précisé, en référence à certaines craintes que pourraient avoir les producteurs devant la mise en application de la découvrabilité.

SEO & SEM

Découvrir_Découvrabilité_4

Samuel Lavoie

Ont suivi d’autres conférenciers tels que Samuel Lavoie, stratège SEO à son compte, qui est venu démystifier la signification de ces trois fameuses lettres et le processus à employer pour que les efforts de découvrabilité des producteurs mènent à un résultat solide. En passant de la « recherche des intentions et de la compétition » à la création, à l’optimisation des contenus et à la « veille compétitive des intentions », M. Lavoie a permis au public d’envisager d’avoir une bonne stratégie SEO lors de leur développement de contenus numériques.

Le consultant en marketing, Nicola Navratil, a, pour sa part, terminé la conférence avec la définition de trois autres lettres très importantes en marketing numérique : le SEM. Dans un exposé vulgarisant les principes fondamentaux du fonctionnement du SEM, M. Navratil y est allé de conseils simples, mais efficaces, pour que les producteurs et leurs équipes au contenu puissent voir des résultats rapidement, entre autres, avec le ciblage, le visuel des annonces, la structure dans chaque compte et le tracking.

Découvrir_Découvrabilité_5

Marie Eve Berlinger, Samuel Lavoie, Nellie Brière, Nicola Navratil et Josée Plamondon

La conférence a pris fin avec la montée sur scène de quatre panélistes qui ont répondu aux questions de Marie Eve Berlinger et qui ont exprimé leurs différents points de vue sur la situation actuelle de la découvrabilité. Nellie Brière, conférencière et consultante en communications, a proposé une réflexion sur la hiérarchie dans les entreprises ou dans les équipes de production qui peut miner les efforts mis en place pour une bonne découvrabilité : « Les paliers de validation peuvent devenir un frein à la fluidité. »

Cette conférence axée sur la découvrabilité a démontré que l’image de marque, le branding, existe dorénavant partout, même dans le domaine de la production télévisuelle, et qu’il vaut mieux s’y adapter et l’intégrer à notre quotidien que de croire qu’il s’agit d’une mode passagère qui sera révolue d’ici deux ans.

Crédit photo à la une: Mikael Kristenson
Préférant rédiger à la main pour ensuite retranscrire ses manuscrits à l’ordinateur, Marie Vignola aime parler des humains qu’elle rencontre et de leur histoire. En relayant les propos des personnes interviewées avec le plus de précision possible, elle aime agrémenter ses textes d’une écriture imagée et accrocheuse.
lime logo
LimeL'équipe de Lime est passionnée par le partage d’approches et de solutions novatrices pour en faire bénéficier la communauté d’affaires. Nos rédacteurs adorent aussi s’entretenir avec des gens issus de différents milieux, et au parcours singulier, dont les idées et histoires captivantes sauront vous inspirer.
En savoir plus