Accueil Entreprendre De l’entrepreneuriat connecté à la terre

De l’entrepreneuriat connecté à la terre

Mettre à contribution la terre avec respect et authenticité dans la conception de produits de soins pour le corps, c’est ce que propose cette entreprise qui a ses pieds bien ancrés à Frelighsburg, une municipalité du Québec située dans le comté de Brome-Missisquoi. Rencontre avec Philippe Choinière et Stacey Lecuyer, les deux fondateurs de la marque ONEKA.

La terre, avant tout
terre terre

Entrepreneurs agricoles, ils travaillent organiquement depuis huit ans sur la marque ONEKA qui est un véritable véhicule du changement. Ce changement, on l’observe de plus en plus sur le marché : celui d’un retour résolument tourné vers la nature.

Si plusieurs entreprises ont tout d’abord pensé à l’aspect développement de produits pour choisir, par la suite, des ingrédients biologiques et naturels, ONEKA est né autrement. En effet, les deux fondateurs de la marque sont avant tout des gens de la terre. ONEKA est devenu un véhicule à la transmission de leurs valeurs, celles qu’ils incarnent au quotidien sur leur ferme où ils y pratiquent la permaculture.

Modèle d’affaires durable

Philippe a toujours été connecté à l’agriculture. Son enfance sur une entreprise pomicole conventionnelle y est pour quelque chose. Autant il aimait la terre, autant il s’interrogeait sur le modèle agricole en place. Il cherchait, en effet, à développer un modèle plus durable pour son industrie.

C’est la raison pour laquelle ils choisiront la permaculture, un système agricole utilisant des principes d’écologie et le savoir des sociétés traditionnelles. L’objectif ? Reproduire la diversité, la stabilité et la résilience des écosystèmes naturels. En somme, plutôt que de se « battre » avec la nature, travailler en harmonie.

La monoculture n’a donc pas sa place quand on parle de culture chez ONEKA, autant chez les plantes qu’avec les humains : « La monoculture, c’est un concept que l’on n’applique pas ici. Nous prônons la diversité. Nous avons chacun nos habilités et c’est en offrant l’espace nécessaire à tout un chacun qu’elles émergent. »

ONEKA

ONEKA

L’entreprise qui offre des soins pour les cheveux, la peau et le corps a puisé dans le vocabulaire d’une tribu mohawk d’Amérique du Nord pour y trouver son nom; ONEKA, qui signifie eau. Ses produits sont créés à base d’eau et respectent cet élément vital à notre existence, grâce, entre autres à son modèle agricole biologique.

L’entrepreneuriat

Seuls à la barre d’ONEKA pendant près de cinq ans, les deux entrepreneurs ont appris tranquillement, mais sûrement le métier d’entrepreneurs. Ils ont commencé le processus en prenant le temps nécessaire au développement de leurs recettes, achetant certaines plantes pour créer leurs mélanges, des plantes qu’ils intégreront à leur propre culture. En effet, chaque année, la quantité d’extraits de plantes provenant de leur terre augmente.

Plus forts et plus conscients des rouages qu’une entreprise comme ONEKA représente, les deux fondateurs complémentent leur expertise avec d’autres ressources, notamment en branding et en packaging. Une façon de faire grandir la portée de leurs produits qu’ils développent consciencieusement.

Croissance

croissance

« Ce que l’on désire, c’est d’être un modèle d’affaires qui en inspirera d’autres à contribuer au changement. C’est un facteur clé de notre existence. »

Pour ONEKA, la croissance, ce n’est pas à tout prix. Si toute chose est vivante et croît, jusqu’à sa mort, la croissance se doit d’être avant tout envisagée avec solidité et alignée à ses valeurs, de nous partager Philippe.

« La croissance n’implique pas nécessairement le profit comme but ultime. Le profit est un outil pour atteindre notre but. Ce qui n’est pas naturel en fait, c’est de croître de façon déséquilibrée, avec pour conséquence un impact négatif sur nous et notre santé. »

Présente au Québec et en Ontario, ONEKA se développe tranquillement aux États-Unis et même en Afrique du Sud où ils ont un distributeur. Ils sont aussi présents dans certains Spas et centres de santé (Spa Scandinave, le Monastère des Augustines), ainsi qu’à  l’Hôtel Le Crystal. De prochaines destinations sont présentement en développement. « Les partenaires qui embarquent avec nous, ils ont tous une belle âme consciente », ajoute Philippe.

Les opportunités, une question de timing ?

water

À la question sur ce qui les guide dans leurs décisions d’affaires, Philippe nous offre son astuce basée sur l’intuition : « Quand on a l’impression de courir après quelque chose ou de forcer, que la situation est stressante et compliquée, ce n’est peut-être pas le bon moment, la bonne personne ou le bon projet. Lorsque l’opportunité est légère, fluide, c’est généralement le bon timing ou le bon projet ».

Et les opportunités doivent aussi être captées lorsque nous sommes solides et prêts : » Si tu veux mettre un dixième étage et que ta fondation n’est pas assez forte, tu vas déséquilibrer le processus.

Mot d’ordre, donc, travailler sur ses bases.

Quand la passion est au rendez-vous

S’il y a un état d’esprit que les deux fondateurs désirent nous partager et qui leur a permis de persévérer et de réaliser ce qu’ils ont fait jusqu’à présent, c’est la passion. « La réussite, c’est d’avoir un impact positif et de travailler en équipe. C’est d’être guidé par une mission qui nous passionne pour accomplir des choses extraordinaires. »

Pour conclure, une vision qui résonnera peut-être pour plusieurs d’entre vous qui vivez ou vivrez l’entrepreneuriat :

« Notre entreprise, c’est la réflexion de qui nous sommes en tant qu’individus ». Inspirant, n’est-ce pas ?

Et vous, en tant qu’entrepreneur, comment laissez-vous vos passions guider vos choix d’affaires ?


Vous aimeriez en connaître davantage sur ONEKA et sur ses fondateurs ? N’hésitez pas à visiter leur site Web et leurs réseaux sociaux.

Site Web /FacebookInstagram 

Une plateforme d'affaires rafraîchissante et collaborative dont la mission principale est le partage d'expertises. LIME offre une valeur ajoutée à la communauté d'affaires québécoise avec un contenu de qualité et des conférences/ateliers inspirants et probants.