Six nouvelles compétences essentielles pour le métier de relationniste

Chaque métier exige des compétences essentielles. Bien sûr, le métier de relationniste n’échappe pas à la règle. Cependant, la rapidité avec laquelle l’industrie évolue nécessite une adaptation sans précédent des professionnelles et professionnels en relations publiques. C’est dans ce contexte que nous avons répertorié six nouvelles compétences à maîtriser en 2019.

1. Créer un contenu numérique alléchant

Avec l’émergence des médias sociaux, un facteur clé du succès est la capacité de développer des histoires suffisamment alléchantes pour inciter le bouche-à-oreille. Produire du contenu de marque pour le rediffuser sur ses plateformes numériques ne suffit plus pour obtenir une augmentation de notoriété ni même une hausse des ventes. Pour tirer le meilleur parti des médias sociaux, vous avez besoin d’un contenu que les gens veulent aussi partager.

six_nouvelles_competences_essentielles_pour_le_metier_de_relationniste_2

Comme les réseaux sociaux sont fondamentalement des plateformes de communications, les relationnistes sont aujourd’hui les mieux placés pour créer le contenu numérique de marque. Pour exploiter le pouvoir des médias sociaux, vous devez donc transformer vos récits en « contenu numérique partageable », sous la forme d’images (telles que des infographies, des mèmes ou des photographies), de vidéos (des GIF ou de courts métrages, par exemple), et d’audio (comme les podcasts). Par conséquent, maîtriser la suite Adobe, ainsi que les techniques de photographie, est un must.

2. Créer et monter un contenu vidéo

Le contenu vidéo prend d’assaut le monde numérique grâce à des plateformes en ligne telles que YouTube, Instagram, et SnapChat. Créer une vidéo de qualité, c’est-à-dire savoir écrire une histoire avec l’image et le son de façon convaincante et divertissante, est une chose que beaucoup de marques recherchent.

six_nouvelles_competences_essentielles_pour_le_metier_de_relationniste_3

Une partie du travail dans l’industrie de la communication implique de pouvoir s’adapter aux nouvelles tendances. L’une d’elles est la consommation accrue de contenu vidéo sur les plateformes numériques. D’ailleurs, selon une enquête du CEFRIO, « Facebook et YouTube étaient en 2018 les deux réseaux sociaux les plus populaires auprès des adultes québécois, avec des taux d’utilisation respectifs de 70 % et 64 %. » Et il est fort à parier que les marques vont suivre la migration des consommateurs vers des contenus vidéo sur le Web. Cela signifie que de plus en plus de marques chercheront à investir dans le contenu vidéo.

Ainsi, pour raconter l’histoire de vos clients d’une manière que leurs consommateurs puissent apprécier, vous devez apprendre à concevoir un scénario et à faire un montage efficace.

3. Comprendre l’analyse

Le seul moyen de déterminer l’efficacité d’une campagne de communication numérique consiste à la mesurer. D’ailleurs, une étude de SEMrush datant du mois de février a déterminé que 32,34 % des offres d’emplois en communications exigeaient une compréhension approfondie des logiciels d’analyse. C’est très révélateur… Vous devez devenir un expert en compréhension de l’analyse et être capable de dire exactement combien vous avez gagné d’impressions, d’engagement et de nouveaux abonnés au cours de votre campagne. Les clients veulent comprendre comment elle fonctionne, combien de personnes voient l’article ou le post. Est-ce qu’ils cliquent? Combien de leads sont issus de vos efforts de relations publiques?

Mais cela n’est pas tout. Il faut être en mesure de tirer des conclusions des statistiques, d’émettre des hypothèses et d’extraire des causalités d’actions numériques. Les statistiques ne valent rien en elles-mêmes si on ne sait pas ce qu’elles signifient.

six_nouvelles_competences_essentielles_pour_le_metier_de_relationniste_4

La meilleure façon de répondre aux questions de votre client est donc d’apprendre à collecter et à lire les données. Les professionnels en relations publiques devraient exceller à prouver que leur travail en vaut la peine. Sans parler du fait que l’utilisation de l’analyse peut également vous aider à déterminer exactement ce qui fonctionne ou pas, ce qui vous permettra d’ajuster vos efforts de communication en conséquence tout au long de votre campagne.

4. Optimiser les textes pour le référencement

L’optimisation des moteurs de recherche (SEO) permet d’affiner le contenu de votre message afin qu’il soit plus visible en ligne. Vous pouvez utiliser des techniques d’optimisation telles que l’inclusion de back links, l’utilisation de mots-clés et la mise à jour de contenu original. Les professionnels de la communication doivent rendre le contenu éditorial facilement découvrable avec le référencement.

À cause des récents déboires des réseaux sociaux, le référencement (SEO) fait un retour en force. Si votre contenu n’est pas spécialement conçu pour être trouvé en ligne, il ne le sera pas. Par conséquent, si vous voulez un moyen efficace de générer du trafic vers votre contenu en ligne, le référencement est la solution.

5. Construire des relations avec les plus petits médias

L’un des rôles principaux des relations publiques est d’aider les marques à transmettre le bon message au bon public. Les relations avec les médias s’avèrent très efficaces surtout pour relever une image de marque ou pour contrer des campagnes de dénigrements. Cependant, un certain nombre de blogueurs ont également un fort lectorat dans des domaines spécialisés qu’il ne faut pas négliger. Vous devrez donc soutenir vos efforts de visibilité de masse avec de plus petits médias rejoignant un public souvent plus averti et passionné. Cela ajoutera de la crédibilité à votre marque.

6. Savoir coder

six_nouvelles_competences_essentielles_pour_le_metier_de_relationniste_4La capacité d’écrire du code HTML pour publier ou personnaliser du contenu sur des sites Web, ou avoir un niveau de base, est désormais une compétence indispensable. On ne vous demandera probablement pas de coder un site entier, mais possiblement de réparer un lien ou de changer sa couleur si nécessaire. Maintenir un site Web à jour et l’optimiser selon les nouvelles normes mobiles (AMP) incombera à la professionnelle ou au professionnel de relations publiques, car, de plus en plus, derrière toutes communications, se trouve une structure numérique qu’il faut maîtriser.

Les relations publiques ont changé ; les compétences requises pour une carrière réussie dans ce domaine aussi. Bien que l’écriture, le montage d’une liste de médias et l’établissement de relations restent des compétences fondamentales, d’autres aptitudes sont désormais exigées pour une carrière fructueuse en relations publiques.


Crédit photo à la une : Daniel Hjalmarssson
Crédit 2e photo : Martin Adams
Crédit 3e photo : Skye Studio
Crédit 4e photo : Greg Rakozy

Gaven Dumont

Gaven analyse les médias (télé, imprimé et Web) pour apporter un éclairage sur l’actualité médiatique, l’impact de campagnes de communications et les grands enjeux du monde des médias.


DataBlitz

DataBlitz est un répertoire des médias canadiens qui aide les relationnistes du Québec depuis 1984. Nous offrons des outils pour faciliter les communications externes des entreprises et maximiser les résultats.


Laisser un commentaire