Lime

La gestion des collaborateurs

Lorsqu’on pense à « gestion », on s’imagine un groupe d’employés avec à leur tête un patron qui les guide et leur dicte les objectifs à atteindre. Pourtant, les travailleurs autonomes et les propriétaires d’entreprises qui travaillent seuls ont également une certaine forme de gestion à faire au quotidien; celle des fournisseurs et des collaborateurs. Quoiqu’elle soit différente de celle du gestionnaire classique, elle dessert les mêmes buts; la croissance harmonieuse de l’entreprise.

Les bénéfices

Comme un patron s’attend à ce que ses employés bouclent leurs dossiers dans les délais, le travailleur seul aura tout intérêt à ce que son infographiste produise son design de cartes d’affaires à temps pour qu’il puisse l’envoyer à son imprimeur, qui lui aussi devra livrer à temps pour l’importante convention à laquelle il doit assister. Cet exemple simple illustre parfaitement à quoi sont confrontés les gens qui gèrent des fournisseurs et collaborateurs : les délais et le manque de contrôle sur la qualité livrée. Pour que les étapes d’un projet se déroulent de façon fluide, il faut que tous les participants y adhèrent et se commettent à réaliser leur mandat dans les délais. Mais comment réussir à obtenir la collaboration de gens comme nous, qui travaillent aussi sur des dizaines d’autres projets? Voilà le vrai défi!

Quelques moyens pour y arriver

Adhésion aux valeurs

En discutant préalablement avec les gens impliqués, on vérifie que les valeurs de l’autre correspondent à celles qui animent. Par exemple, un végétarien n’aura peut-être pas beaucoup de plaisir à faire du travail pour un producteur de viande. Même si l’attitude professionnelle nous dicte de donner le même effort à tous les projets, qu’ils nous semblent intéressants ou non, nous sommes humains après tout! En s’assurant que nos collaborateurs comprennent et adhèrent à nos valeurs, on sait qu’ils auront un plus grand enthousiasme à travailler avec nous. Un bon moyen de briser la glace : demander à l’autre partie de nous dire ce qu’il pense de la mission et des valeurs de notre entreprise.

Suivi

Lorsqu’on travaille avec quelqu’un de nouveau, qu’il nous ait été recommandé ou pas, il est de mise de faire un suivi serré. Non seulement on prend le pouls de l’avancement du projet, mais on s’assure de la compréhension constante du collaborateur et on évite ainsi les dérapages qui résulteraient d’une mauvaise compréhension et qui peuvent faire perdre du temps et nuire à la relation professionnelle. On essaie quand même de bien doser et de ne pas avoir l’air de faire de la surveillance militaire, au risque de passer pour quelqu’un qui manque de confiance.

Fixer des objectifs

Afin de mesurer la qualité du travail, il est essentiel de fixer certains objectifs au préalable. De plus, si jamais il y a des choses à corriger avec le collaborateur ou fournisseur, il est plus facile de se fier à des mesures tangibles, établies conjointement et acceptées par les deux parties. Et si les objectifs sont atteints ou même dépassés, on peut offrir un petit « plus », une récompense, et ainsi s’assurer d’une bonne performance lors de la prochaine occasion de travailler ensemble.

Les résultats

En s’assurant d’une bonne collaboration des gens qui nous amènent leur expertise, on s’assure non seulement que le travail sera bien fait et qu’on ne perdra pas notre énergie à courir pour que les projets nous soient remis dans les délais.. De plus, lorsqu’on est satisfait des gens avec qui on fait affaires, on sauve du temps de « magasinage » de collaborateurs ou de fournisseurs pour les projets futurs. Bref, il est plus facile d’atteindre ses objectifs lorsqu’on s’entoure de gens qui, comme nous, y croient et y mettent leur cœur!

Catherine Clusiau
Fondatrice de Mekar cosmétiques –  Collaboratrice BOHOS

Catherine Clusiau

Fondatrice de Mekar, une ligne de soins performants composés d’ingrédients naturels et biologiques, favorisant une approche humaine et écologique.

Trouvez-moi sur :

BOHOS

Une communauté et un blogue mode de vie qui a le désir d'insuffler aux jeunes femmes une vision libre, créative, amusante et forte au quotidien.


Laisser un commentaire