Accueil Affaires Devenez maître-vendeur, passez à l’action dès maintenant

Devenez maître-vendeur, passez à l’action dès maintenant

15
PARTAGES

Pourquoi y a-t-il des gens qui sont des maîtres-vendeurs et qui récoltent des résultats exceptionnels tandis que d’autres ont tant de difficultés à performer ? Est-ce inné ou est-ce appris ? Eh bien, la vente, c’est comme dans n’importe quel autre métier, on devient bon par l’acquisition de connaissances et par la mise en application de celles-ci !

L’élément important est de passer à l’action, car « ce n’est pas seulement ce que vous SAVEZ qui donne des résultats exceptionnels, c’est plutôt ce que vous FAITES avec ce que vous savez ».

À titre d’exemple, vous ne savez pas nager, mais vous aimeriez être sauveteur. Vous devez aller chercher les connaissances appropriées et ensuite SAUTER À L’EAU sinon vous ne serez jamais sauveteur. C’est lorsque vous sautez à l’eau que vous pouvez expérimenter ce que vous avez appris. Vous ne progressez jamais en restant sur le bord de la piscine à étudier les différentes techniques reliées à la nage.

Les maîtres-vendeurs ont tous pris la décision d’apprendre régulièrement et de mettre à exécution leurs connaissances assimilées. C’est quand ils passent à l’action qu’ils découvrent des choses qu’ils n’avaient pas saisies auparavant et ainsi, leur compréhension s’ajuste et prend forme. Par conséquent, ils deviennent plus performants et décrochent de bien meilleurs résultats.

La démarche pour avoir d’éclatantes performances et pour accéder à des aboutissements importants se déroule comme suit :

Étape 1 : Acquisition de connaissances ;

Étape 2 : Mise en pratique de ce que vous avez appris ;

Étape 3 : Acquisition de nouvelles connaissances ;

Étape 4 : Vous mettez en pratique ce que vous avez appris ;

Étape 5 : Acquisition de nouvelles connaissances ;

Étape 6 : Vous mettez en pratique ce que vous avez appris ;

Etc.

Une image représentative des étapes précitées, que j’identifie sous le nom de l’escalier de la performance, s’illustre ainsi : sur une feuille ou sur un tableau, vous dessinez un escalier et sur les marches, qui sont en fait des lignes horizontales, vous inscrivez le mot « connaissances », tandis qu’aux contremarches, qui sont les lignes verticales, vous inscrivez le mot « action ».

Lorsque vous vous fixez comme but d’atteindre les niveaux supérieurs menant vers le sommet de l’escalier de la performance, vous devez agir (ACTION) avec ce que vous avez appris (CONNAISSANCES).

On reconnaît trois (3) types de vendeurs et ce sont :

Énoncé no 1 :            Ceux qui améliorent leurs connaissances et qui n’agissent pas.

Si vous êtes de ceux qui font partie de cet énoncé, il y a de bonnes chances que vous soyez instruit, mais en général, les résultats obtenus sont peu concluants. Vous n’opérez qu’à l’image de la ligne horizontale sur l’escalier de la performance et il va de soi que les résultats sont linéaires, très ordinaires, sinon presque nuls. C’est regrettable, mais c’est totalement impossible d’être performant.

Énoncé no 2 :            Ceux qui agissent, mais qui n’améliorent pas leur savoir.

Si vous vous situez dans l’énoncé no 2, il y a là une situation qui présente une lacune importante alors que, cette fois-ci, vos efforts ne se reflètent qu’à l’image d’une ligne verticale sur l’escalier de la performance. Étant donné que vous passez à l’action, vous avez au moins l’opportunité de réussir, mais dû au fait que vous n’allez pas chercher des connaissances, vos chances de tomber et de vous faire mal sont extrêmement fortes, d’autant plus que si vous chutez trop souvent, vous finirez par renoncer à escalader cette falaise qui vous semble de plus en plus insurmontable.

Énoncé no 3 :            Ceux qui perfectionnent leurs compétences et qui agissent.

Si vous faites partie de ce dernier énoncé, vous êtes dans la catégorie des plus performants et pour ça, je vous dis bravo. Persévérez, car vos probabilités de réussite sont très élevées. S’il ressort de cela qu’après quelques années, vous n’avez toujours pas les résultats escomptés, ne lâchez surtout pas, car le fait de réunir votre savoir avec la mise en action vous permet de comprendre les enseignements reçus et de vous amener, marche après marche, vers le sommet de l’escalier de la performance.

C’est Henry Ford qui disait : « Vous ne vous bâtissez pas une réputation sur ce que vous allez faire, mais sur ce que vous faites ».

Pour gravir l’escalier de la performance, c’est-à-dire pour atteindre vos objectifs et réaliser de grandes choses, il n’y a pas de magie. VOUS DEVEZ PASSER À L’ACTION ET VOUS DEVEZ DÉVELOPPER ET ÉLARGIR VOTRE PROPRE EXPÉRIENCE.

Il ne tient qu’à VOUS de prendre la décision d’escalader cet escalier qui fera de vous une personne très performante.

Bonnes ventes.


Jean-Pierre Lauzier
Conférencier, formateur, expert-conseil – JPL Communications
[email protected]
www.jeanpierrelauzier.com

15
PARTAGES