Accueil Numérique Comment tirer avantage de ses données en mode start-up?

Comment tirer avantage de ses données en mode start-up? [Partie I]

Lorsqu’on décide de démarrer son entreprise, le focus de tous les membres de l’équipe est sur la mise en place du concept et sur le développement de la structure du produit ou du service qui viendra combler les différents besoins de nos futurs clients. Souvent, le grand objectif de l’entreprise n’est pas encore défini et c’est intuitivement que le travail se fait, ce qui est bien! Mais à quel moment devons-nous commencer à prendre des décisions pour faire avancer l’entreprise en fonction des données que nous avons à notre disposition? La réponse est simple : hier.

 

Assez cliché comme réponse, mais c’est avec les bonnes données, les bons outils et une bonne stratégie d’analyse que vous serez en mesure de vous fixer des objectifs mesurables qui vous permettront de mieux connaître votre entreprise. Plus vous connaîtrez votre entreprise, plus vous serez en mesure d’aller chercher du financement rapidement et plus vous serez en mesure de pivoter ou d’exploiter des besoins non comblés au niveau de votre marché d’affaires.

L’analyse des données semble, de prime abord, une activité assez simple. Par contre, plus on avance dans nos analyses, plus des compétences nichées sont nécessaires (mathématiques, programmation, etc.). En effet, analyser des statistiques descriptives, telles que le nombre d’utilisateurs par jour sur votre plateforme Web, peut être intéressant si cela vous permet d’atteindre vos objectifs, mais cet indicateur a plus de valeur si vous êtes en mesure de l’accompagner des raisons pour lesquelles ces utilisateurs sont venus vous visiter. L’objectif est de constamment pouvoir répéter les comportements qui vous ont apporté des retombées positives dans le temps.

Par où dois-je commencer? C’est à cette question que j’essaierai de répondre dans ma première contribution au blogue Lime afin de vous éclairer et de vous permettre d’avancer à grande vitesse dans l’activité qu’est l’analyse des données. Une fois les éléments « théoriques » définis, vous aurez des mesures et des indicateurs de performance (Key Performance Indicators (KPI)) rattachés à vos différents objectifs, différents outils vous permettant d’analyser et de recueillir les données pour mettre en place ces indicateurs et métriques vous seront présentés. Finalement, je ferai la distinction entre analyser et constater les résultats provenant des données.

« Par où dois-je commencer? » — Toi

Comment_Tirer_Avantager_De_Ses_Donnees_En_Mode_Start_Up_Partie_I_2

Avant même de commencer quelconque effort d’analyse de données, vous devriez définir le but ultime de votre entreprise. Qu’est-ce que vous voulez réaliser afin de dire que vous avez atteint ce à quoi vous vous attendiez? Nous avons fait l’exercice avec un de nos mentors et je peux vous assurer que la réponse a été extrêmement longue à trouver. Par contre, une fois que ce but commun entre les membres de l’équipe est défini, il devient alors « facile » de définir une ou des stratégies qui permettront d’atteindre ce but ultime commun.

En fonction des stratégies définies, vous devez élaborer, pour chacune d’elles, une tactique pour atteindre votre but. Finalement, pour chacune des tactiques que vous avez mises en place, vous devrez définir les différents KPIs ou métriques (la différence entre une métrique et un KPI est principalement dans le fait qu’un KPI est une métrique qui possède un objectif) qui vous aideront à vous monitorer dans l’atteinte de chacune d’entre elles.

À titre d’exemple, si votre objectif ultime est de faire reconnaître votre marque mondialement, une de vos stratégies pourrait être d’augmenter vos parts de marché nord-américain afin de peaufiner et tester si votre produit ou service peut être déployé à grande échelle. Une de vos tactiques pourrait être de définir une campagne publicitaire avec différents influenceurs/ambassadeurs. Finalement, des indicateurs, comme l’évolution de votre part de marché ou même le calcul du taux de croissance des ventes par région, pourraient être pertinents (ayez toujours en tête de comparer vos métriques avec un objectif si c’est possible, c’est beaucoup plus motivant!).

Une fois que vos indicateurs de performance et vos métriques sont définis, vous devez maintenant trouver les données qui vous permettront de monitorer les différentes actions que vous posez. En fonction des résultats obtenus, n’hésitez pas à pivoter si le besoin se présente; en mode start-up, vous bénéficiez de cette flexibilité et on l’oublie souvent!

Sources de données

Comment_Tirer_Avantager_De_Ses_Donnees_En_Mode_Start_Up_Partie_I_3

Maintenant que vous avez défini les différents KPIs et métriques qui vous permettront éventuellement de vous guider dans l’atteinte de votre grand but, vous devez désormais passer à l’action et trouver les données pour mettre en place votre environnement de suivi. Souvent en mode start-up, on ne réalise pas la quantité de sources de données à notre disposition : les différents portails de données ouvertes (comme le Portail des données ouvertes de la Ville de Montréal, Google Dataset Search, etc.) et les différents outils de Web Scrapping (comme Portia), qui vous permettent, par exemple, d’extraire des données sur le site Web de vos compétiteurs et même, les propres données de votre entreprise qui sont encore décentralisées dans plusieurs outils gratuits que vous utilisez.

Au début, vous devrez vous concentrer sur l’analyse de données provenant de l’externe pour prendre des décisions vous permettant d’atteindre le but que vous vous êtes fixé. Souvent, l’information provenant de vos compétiteurs est une mine d’or pour orienter vos premières décisions stratégiques (si vous êtes intéressés à lire sur ce sujet, recherchez Competitive Intelligence sur Google, l’analyse des compétiteurs et du marché est une pratique très utile). Rapidement, vous serez en mesure de croiser vos propres données avec ces données et vous comprendrez davantage votre clientèle au fur et à mesure que vous convertirez et que vous recueillerez de l’information.

Plus rapidement vous serez à la recherche d’information, plus rapidement vous devrez mettre en place les outils pour recueillir les données vous permettant de mesurer vos objectifs. La mise en place d’un outil est beaucoup plus simple lorsque l’on est encore petit et que les processus ne sont pas encore formels. Voici quelques exemples de sources de données pour commencer votre initiative d’analyse de données :

Sources de données internes

  • Google Analytics
  • Système comptable
  • Facebook Analytics
  • MailChimp
  • Questionnaires clients/futurs clients
  • Comportements utilisateurs (ex. Hotjar)
  • Capteurs (ex. Beacon)
  • CRM
  • Base de données opérationnelle
    • Info sur les clients
    • Les ventes
    • Etc.

Sources de données externes

  • Portail de données ouvertes (Open Data)
    • Google Dataset Search
    • APIs (ex. data.gov)
  • Données démographiques
    • Statistiques Canada
    • Esri
  • Web scrapping

Vous avez probablement d’autres sources de données à l’interne, tout dépendant des outils que vous utilisez. N’hésitez pas à faire une cartographie des différents systèmes utilisés dans vos activités au day-to-day, pour ensuite documenter la faisabilité d’extraire les données de ces systèmes. Vous aurez probablement quelques surprises quant à la facilité d’extraction. Dans plusieurs situations, les systèmes sont munis d’un API vous permettant d’extraire les données de manière très directe. Ça ne vous rappelle pas un « petit » scandale avec Facebook il y a déjà de ça quelques mois?


Crédit photo à la une : David von Diemar
Crédit 2e photo : Rosie Kerr
Crédit 3e photo : Jason Leung

Diplômé de l’Université de Sherbrooke en 2015, Jean-François se spécialise dans l’analyse des données. Fort de sa maîtrise en intelligence d’affaires, il aime optimiser et découvrir de nouveaux moyens de prises de décisions rattachées à l’utilisation des données. Son amour du voyage en sac à dos l’a poussé à cofonder bpackr.
bpackr_eng_black_V1
bpackrbpackr est une entreprise de location de sacs à dos spécialisée dans le domaine du voyage qui fut fondée en juin 2017, à Montréal. Par l’entremise d’une plateforme Web, bpackr loue des sacs de voyage à prix abordable à une clientèle qui a soif de liberté. Elle lui permet ainsi de réaliser son objectif : investir davantage sur des expériences de voyage en épargnant sur les commodités.
En savoir plus