Bing ! Ton projet web pour 2016

Bing? Est-ce une onomatopée? Est-ce le nom d’un animateur de camp de jour? Ou bien est-ce le nom d’un moteur de recherche obscur?

L’un n’empêche pas l’autre.

Sans blague, si tu n’as pas encore touché au moteur de recherche Bing de Microsoft dans ta vie professionnelle, je t’invite à en faire ton projet pour 2016. Là, je sais, t’es en train de te dire: «Pourquoi je perdrais mon temps avec un moteur de recherche sous-utilisé?»

Es-tu sûr qu’il est sous-utilisé?


À l’heure actuelle, en Amérique du Nord, 1 recherche sur 3 est effectuée à partir du réseau Bing.

La réalité, c’est que Bing est en croissance année après année depuis 2009. Je sais que tu n’as pas envie que je te dise ça, mais: «Bing est devenu assez gros pour que tu t’y intéresses.»

Reste positif, ô lecteur avisé! C’est pas mal plus simple que ce que tu penses. Regarde bien…

1- Réclame ton listing sur Bing for Business

La première chose que tu remarques en explorant l’univers de Bing, c’est que tout est comme Google. Non, sérieusement, si ça existe sur Google, ça existe sur Bing. Google my Business = Bing for Business. Microsoft sait très bien que tu ne veux pas réapprendre un système complètement différent, alors ils t’offrent la même chose, mais différemment.

Le fait de prendre possession de ta fiche d’entreprise, sur l’un comme sur l’autre, te donne la liberté de contrôler les informations qui sont affichées dans les résultats de recherche et les cartes.

D’un aspect de commerce local et d’optimisation SEO, c’est une action vitale. De plus, c’est extrêmement simple à effectuer; Bing te propose de prendre possession de ta fiche directement sur la page.  Pour te le prouver, les voici côtes à côtes.

2- Crée ta première campagne Bing Ads

As-tu déjà géré une campagne dans Google Adwords? Félicitation, tu as donc aussi géré une campagne dans Bing Ads. Encore une fois, d’un compétiteur à l’autre, c’est absolument pareil.

Premièrement, Bing ne te force même pas à te faire un compte Microsoft. Tu peux carrément utiliser ton compte Google, mais ce n’est pas par négligence de leur part. En réalité, c’est parce qu’ils veulent que tu utilises ça.

Encore une fois, l’objectif est de te faire travailler le moins possible pour dépenser des sous sur leur plateforme. Cependant, il y a souvent des problèmes de compatibilité à régler à chaque importation. Ce n’est pas très compliqué à gérer, mais avec une boîte comme Microsoft, on aurait pu s’attendre à ce que ce soit automatisé.

3- Reste informé

Microsoft fait tout pour te garder comme ami: blogue, cours gratuits, partenariats, services de rapports, support, documentations, vidéos et j’en passe. Laisse-les t’acheter, abonne-toi à leur infolettre et lis-la chaque semaine.

Au rythme où ça bouge ce beau petit projet-là, tu vas avoir beaucoup d’occasions de manquer de l’information importante.

Je suis prêt à parier que ta compétition ne connaît même pas ce que c’est, Bing.

Prends l’avance sur tes compétiteurs et conserve-la.


SOURCES:

https://www.bing.com/
https://www.searchengineland.com/
http://webmarketingtoday.com/
https://www.comscore.com/


Un texte de Pierre-Jacques Gauthier

Reptile

Nous sommes des complices d'affaires stratégiques. Nos efforts sont orientés vers le dépassement des objectifs de nos clients et le partage de notre savoir.


Reptile

Reptile se présente comme un complice d’affaires stratégique. L’entreprise désire révolutionner le marché en définissant de nouvelles normes d’accompagnement et de solution numériques.


3 Comments

  • Laurent
    Jan 20, 2016 at 22 h 15 min

    Il y a une nuance à mettre sur l’utilisation croissante de ce moteur de recherche : il est présent dans de nombreux « adware », sur softronic notamment.

    Sinon, pourquoi se passer de l’algorithme Google qui est mathématiquement parlant, meilleur que celui de Bing?

    • Pierre-Jacques Gauthier
      Jan 21, 2016 at 13 h 14 min

      Bonjour Laurent, merci pour le commentaire! 🙂

      Je pense que la bonne pratique serait, non pas de se passer de l’un ou l’autre, mais de bien gérer sa présence sur les différents moteurs de recherche! Se limiter à un seul moteur de recherche c’est rater des opportunités!

      Qu’en dis-tu Laurent?

  • Pierre-Jacques Gauthier
    Jan 21, 2016 at 13 h 16 min

    Bonjour Laurent, merci pour ton commentaire!

    Je pense que la bonne pratique ne serait pas de se concentrer sur l’un ou l’autre, mais bien de gérer efficacement sa présence sur les deux moteurs de recherche!

    Se passer d’être présent, c’est rater des opportunités!

    Qu’en dis-tu Laurent?

Laisser un commentaire