Que révèle votre photo de profil sur le web ?

photo de profil web

Dernièrement, un homme d’affaires m’a demandé de lui donner mon opinion de synergologue sur sa photo de profil LinkedIn. J’imagine qu’il s’attendait à recevoir quelques mots tout au plus, alors que je lui ai fait parvenir l’équivalant d’une page et demie !

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il y a une multitude d’observations possibles sur une simple photo d’un visage. J’ai pensé vous partager l’introduction du courriel que je lui ai fait parvenir, car sa préoccupation est tout à fait pertinente et vous intéressera probablement aussi. De nos jours, notre compétence et notre image professionnelle passent d’abord par un filtre quasi inévitable, soit le web:

Qui n’a pas déjà « Googlé » un expert avant de le consulter?

Notre photo doit donc représenter qui nous sommes réellement ou du moins les facettes que nous espérons démontrer professionnellement. De ce fait, je peux vous confirmer que je vois régulièrement des photos de profil laissant une impression négative ou qui inspirent plus ou moins à la confiance; un outil si précieux à la création de relations d’affaires.

Voici donc, le début de ma réponse envoyée à cet homme soucieux de sa photo de profil:

«C’est avec plaisir que je m’installe devant mon écran afin de répondre à votre question espérant combler votre curiosité.

Avant tout, je dois vous informer que l’analyse d’une photo et de la gestuelle d’un individu n’a pas du tout la même portée.

Je m’explique: lorsqu’il s’agit d’un portait, nous mimons l’émotion que nous espérons immortaliser en photo, donc l’émotion sera jouée. Alors qu’une photo prise dans l’action pourrait être plus authentique, mais attention, comme nous ne bénéficions que d’une fraction de seconde dans un mouvement continu, cette image pourrait avoir un impact terrible et même détruire une réputation, par exemple dans le monde des personnalités public. Choisir un arrêt sur image dans la ou les secondes qui suivaient aurait bien pu démontrer une expression totalement différente. En fait,  l’analyse vidéo demeure la meilleure façon de décrypter le langage non-verbal d’une personne. Donc, attention aux décryptages de photo qui font la une dans les médias.

Cependant, sur les réseaux sociaux, il est important et même capital de choisir une photo qui dégage ce que nous espérons laisser comme impression. Nous sommes influencés par une lecture d’émotion, qu’elle soit travestie, négative ou positive, et aussi par une lecture d’un état d’esprit, qu’il soit compétitif, supérieur ou inférieur. Ces lectures, le commun des mortels les font souvent à un niveau inconscient, sans pouvoir valider précisément quel(s) indice(s) facial(aux) ou corporel(s) les a(ont) pistés ! Savoir où regarder et repérer les indices validés de façon consciente est un avantage indéniable en communication.

Je cesse de vous faire patienter, parlons de votre photo ! »

Évidemment, je ne publierai pas l’analyse de sa photo. Je trouvais, par contre, intéressant de vous partager ces mêmes précisions d’entrée de jeu. Maintenant, je vous propose quelques clefs d’observations que vous pouvez facilement utiliser afin d’analyser votre photo de profil sur les réseaux sociaux.


L’asymétrie de votre visage

La façon de voir l’asymétrie (ou dissymétrie) de votre visage est une lecture facile sur photo et peut révéler une expression authentique ou jouée. Pour bien lire l’expression affichée, vous pouvez cacher la moitié (gauche/droite) de votre visage sur la photo et lire l’émotion qui s’y dégage. Retrouvez-vous la même émotion sur les deux parties de votre visage? Si non, il y a dissymétrie, ce qui dénote une incohérence. Vous comprendrez que nous ne sommes pas heureux et tristes en même temps. Alors, si vous décryptez 2 émotions différentes sur votre photo, il est fort possible que le lecteur en soit affecté et devienne mitigé à votre égard, même si cette lecture est inconsciente.

Comment pouvons-nous afficher 2 émotions en même temps ? Pour le comprendre, il est intéressant de savoir que la partie gauche du visage est gérée par l’hémisphère droit, qui traite davantage l’émotion réellement ressentie, et que le côté droit du visage est lié à l’hémisphère gauche, qui lui traite plutôt l’aspect du contrôle de soi-même. Donc, vous comprendrez que s’il y a une émotion simulée, elle sera davantage visible sur le côté droit du visage alors que la réelle émotion sera plutôt visible sur la partie gauche de notre visage.  Idéalement, une asymétrie du visage démontrant des deux côtés une émotion positive est tout à notre avantage et évite la confusion.

dissymetrie synergologie


L’axe de votre tête

Notre tête peut se positionner sur trois axes de façon systématique. Chacune d’elles nous renseigne sur l’état d’esprit qui nous habite. L’axe rotatif est repérable par la joue que nous mettons de l’avant. La joue droite en avant laissera une impression d’individu analytique alors que si nous avançons la joue gauche nous laisserons davantage une impression d’ouverture face à l’autre. Alors selon votre profession, à vous de choisir!

Ensuite vient l’axe sagittal. Votre tête remonte-t-elle vers le haut ou décante-t-elle vers le bas ? Pour faciliter cette lecture, observez votre menton. S’il se dirige vers le haut, il s’agit d’une position de tête que nous avons l’habitude d’adopter en position de supériorité, donc attention au menton. Finalement, l’axe latéral, votre tête penche-t-elle vers une de vos épaules ? En situation de méfiance, la tête a tendance à rejoindre l’épaule droite alors qu’en relation de confiance elle se dirigera vers la gauche. Afin de simplifier votre auto-analyse, attardez-vous à l’axe de tête la plus prononcée. Mais sachez que la synergologie propose 27 combinaisons d’axes de tête incluant les axes neutres.

axe tete synergologie


Votre bouche

Au-delà de la véracité de votre sourire, votre bouche est-elle entre-ouverte, fermée ou fermée serrée ?  Une bouche fermée aux lèvres serrées peut dénoter de l’intériorisation, de la fermeture et même une émotion négative telle que la colère. Il est bon de savoir que lorsque l’humain souhaite communiquer (s’ouvrir à l’autre), il a tendance à desserrer les lèvres, au point de même laisser la bouche légèrement ouverte entre les propos comme prêt à communiquer. En négociation, il s’agit d’un item percutant, parmi d’autres, à observer !

bouche synergologie


Vos épaules

Sont-elles remontées ou descendues ? Vous remarquerez, qu’en état de tension, stress, colère ou quand l’on est prêt à passer à l’action, nous remontons les épaules, alors qu’un individu décontracté déposera ses épaules. Encore une fois, quelle image souhaitez-vous démontrer ?

epaules synergologie


Conclusion

En affaires, nombreux sont ceux qui accordent avec raison, un budget considérable au branding de leur entreprise afin de se démarquer de la concurrence et mettre de l’avant leurs couleurs, leur professionnalisme et leur expertise. Votre photo de profil sur le web est toute aussi importante, puisque derrière votre entreprise, aussi puissante soit-elle, il y a vous, cette tête dirigeante.


Linda Valade
Synergologue – VERUM
www.verum.ca
514-237-0360

Synergologue, fondatrice de VERUM, enseignante en programmation neuro-linguistique et certifiée de l'approche des préférences cérébrales de Herrmann.
Verum
VERUMVerum se spécialise dans l'enseignement du langage non verbal dans un contexte d'affaires. Nous offrons des formations adaptées à chaque entreprise.
En savoir plus