Accueil Affaires Quitter mon emploi pour me lancer en affaires : comment je m’y...

Quitter mon emploi pour me lancer en affaires : comment je m’y suis pris

Le 2 février 2018, j’ai laissé derrière moi un emploi stable, que j’ai occupé dans un milieu en pleine effervescence durant les quatre dernières années, pour me consacrer à 100 % dans un projet entrepreneurial. La décision de quitter un travail challengeant, mais épuisant, où il y a possibilité d’avancement, en plus d’une excellente sécurité d’emploi, doit se prendre en connaissance de cause. Voici une série de questions que je me suis posées ainsi que les choses que j’ai apprises après bientôt quatre mois en affaires.

Calculer et planifier

Au niveau personnel, les risques relatifs à un choix de ce type sont élevés et une planification détaillée doit être faite afin de vous assurer de garder le cap sur ce qui importe vraiment : votre projet entrepreneurial. Si votre entreprise en est aux balbutiements, combien de temps êtes-vous capable de vivre sans source de revenus ? Un plan précis, qui tient compte de votre réalité financière, vous permettra de prendre du recul sur la marge dont vous bénéficiez avec et sans sacrifices. Un budget personnel pourrait donc être très utile pour vous assurer de dépenser aux endroits où vous en avez réellement besoin. Dans ce plan, il serait bon d’inclure également une ou des portes de sortie afin de réagir aux imprévus pouvant survenir lors de cette période de précarité intense. Il peut aussi être intéressant de dresser une liste de vos attentes personnelles face à ce nouveau projet. Que voulez-vous aller chercher au niveau personnel ? Avez-vous quelques idées de la façon d’y arriver ?

Adapter et réorganiser

Quitter_Mon_Emploi_Pour_Me_Lancer_En_Affaires_Comment_Je_My_Suis_Pris_2

Avec ce saut vers l’inconnu, viendra aussi un chamboulement dans la routine quotidienne, car les nouvelles réalités sont différentes et vous n’avez de compte à rendre qu’à vous-même ou à vos partenaires d’affaires. Par conséquent, votre vie personnelle sera certainement impactée. Assurez-vous donc de bien expliquer votre vision et vos ambitions à votre conjoint ou conjointe ; la dernière chose que vous voulez, si vous devez braver des tempêtes avec votre nouvelle compagnie, c’est de devoir aussi régler des situations tendues à la maison concernant votre entreprise.

L’adaptation, dans la vie de tous les jours, se fait aussi au niveau des habitudes. Si vous aviez des sorties ou activités prévues chaque semaine lorsque vous travailliez, vous devrez possiblement les réduire de beaucoup pour passer plus de temps sur votre entreprise ou encore, simplement, pour économiser là où vous le pouvez. Par contre, ne négligez pas votre vie personnelle pour autant ! Par exemple, j’aime prendre une heure par jour pour aller pédaler à vélo pour ensuite pouvoir mieux me concentrer et travailler. Votre famille et vos amis seront avec vous à travers toutes les étapes, vous devez être capable de balancer le tout du mieux possible.

Introspection et émotions

sdr

Depuis le début de mon aventure, j’ai eu à m’adapter sur bien des volets, mais, surtout, sur les plans personnel et émotionnel. Vous voulez le meilleur pour votre entreprise, mais vous devez aussi vous connaître pour réussir. Dans cette optique, accordez-vous le temps et le recul nécessaire pour rationaliser, peser le pour et le contre, et choisir vos batailles. Tous les aspects sont évidemment importants et critiques lorsque vous démarrez une start-up. De la conception du site Web à la création de contenu, en passant par le processus légal, il y aura une panoplie de décisions stratégiques à prendre. Assurez-vous de mettre votre énergie aux bons endroits et sur les enjeux valables.

En terminant, je dois avouer que ce saut vers l’inconnu comporte une série de questions toujours sans réponse, ce qui peut être angoissant à certains moments. Ceci étant dit, la satisfaction de démarrer un projet dans lequel vous croyez réellement, les gens rencontrés et l’expérience acquise chaque jour dans une multitude de domaines variés valent plus qu’une sécurité d’emploi dans un domaine qui, pour moi, était épuisant.

Crédit photo à la une : Felix Russell-Saw

Crédit 2e photo : Max Nelson

Crédit 3e photo : bpackr

Artiste en effets visuels de formation pour le cinéma et la télévision, il cumule également plusieurs voyages d’aventure à son actif. Cofondateur de bpackr, il décide de quitter son emploi en 2018 pour se concentrer sur l’entreprise dans le but de partager sa passion du voyage en sac à dos aux autres. Il s’occupe de l’image de marque et des opérations.
bpackr_eng_black_V1
bpackrbpackr est une entreprise de location de sacs à dos spécialisée dans le domaine du voyage qui fut fondée en juin 2017, à Montréal. Par l’entremise d’une plateforme Web, bpackr loue des sacs de voyage à prix abordable à une clientèle qui a soif de liberté. Elle lui permet ainsi de réaliser son objectif : investir davantage sur des expériences de voyage en épargnant sur les commodités.
En savoir plus