Accueil Affaires La motivation c’est aussi une question mathématique

La motivation c’est aussi une question mathématique

Il m’arrive souvent en coaching de vente de me faire demander : “Tu peux nous aider à motiver notre équipe”? On me dit aussi, parfois, qu’un motivateur est venu rencontrer l’équipe et que cela n’a fonctionné que quelques semaines! Tous ces questions et commentaires sont le résultat d’une mauvaise compréhension de ce qu’est la motivation.

Je définis la motivation par l’ensemble des motifs qui nous poussent à l’action.

Essayons d’y voir plus clair et posons-nous la question : sommes-nous motivés ou plutôt démotivés?

Ce sont des états de l’esprit, qui nous poussent à agir ou non. D’où la notion de contrôle sur la motivation.

Par exemple, qu’est-ce qui me motive à mettre le réveil le matin? La peur de perdre mon emploi ou le désir de m’accomplir? Si je ne me lève pas pour aller à mon emploi, je sais que je risque de me faire congédier à la suite de retards répétitifs. De même, si j’adore mon travail, je risque d’être motivé par les défis qui m’attendent au bureau.

Une mauvaise nouvelle au niveau personnel peut démotiver plusieurs personnes à entrer travailler. Parce que la peur de perdre est moins grande que le gain possible. Si un être très proche est hospitalisé, je risque de considérer la peur de perdre un être cher, plus grande que la peur de perdre mon emploi. Ainsi ma motivation se dirigera vers l’hôpital au lieu du boulot!

Donc la peur peut nous motiver de même que le plaisir. On ne fait pas tout pour de l’argent. Croyez-vous que c’est l’argent qui motiva mère Teresa ou Gandhi? Bien sûr que non! Le plaisir d’aider son prochain, de rendre les gens heureux, de servir ou de donner a rendu ces êtres exceptionnels. Le gain obtenu par le plaisir leur a permis d’accomplir des choses grandioses et extraordinaires pour leur peuple et leur communauté.

motivation stanleyconseils

La motivation c’est donc ce qui est à l’intérieur de nous et qui nous pousse à agir.

La motivation c’est une équation fort simple : M= E x R

M: Motivation

E= Estime de Soi

R= Rêves

Si ton estime de toi est faible, peu importe la grandeur de tes rêves, la motivation sera faible également. Par contre, une grande estime de soi-même, avec des rêves moyens, donnera de bien meilleurs résultats. Travaillez votre estime de vous-même et tous vos rêves s’accompliront, même les plus fous!

Prenez l’exemple de mère Teresa. Elle avait une estime d’elle-même élevée ( elle s’assumait pleinement) et un grand rêve ( aider les plus démunis de Calculta). Il était donc tout à fait naturel pour elle d’accomplir son destin. Elle était motivée à le faire. Elle ne se décourageait pas au moindre obstacle, elle persévérait. Elle a été reconnue pour cela, recevant pendant sa vie pas moins de 14 prestigieuses distinctions, dont le prix Nobel de la Paix en 1979, et elle a été béatifiée par le Pape Jean-Paul II en 2003.

Steve Jobs motivation

Un autre exemple est Steve Jobs. On peut certes dire que sa personnalité était loin d’être parfaite et de faire l’unanimité. Par contre, son rêve était immensément gros; mettre en marché des produits pour aider les gens à fabriquer leurs rêves. Il s’employa à suivre ce rêve toute sa vie durant. Croyez-vous que Steve Job était motivé? Bien sûr et, même quand il a été viré de sa propre société, il a poursuivi son rêve. Son estime de lui était tout comme son rêve, immensément gros! Voyez aujourd’hui le résultat.


Par contre, vous connaissez sûrement quelqu’un dans votre entourage, qui parait bien, qui a une belle éducation et qui, lorsqu’il parle, fait miroiter à son auditoire la grandeur de ses rêves. Toutefois cette même personne abuse parfois de l’alcool ou a d’autres dépendances pour camoufler ses carences au niveau de son estime d’elle même. Résultats, même avec les plus grands rêves, la motivation n’y est pas, puisque la peur de l’échec l’emporte sur le bonheur de la réussite et cette personne trouve dans son abus que du faux. Ces gens, qui sont de beaux parleurs accomplissent peu! Le faux bonheur, le plaisir autodestructeur de l’estime de soi chez ces gens font qu’ils n’atteignent jamais leurs buts. Rien ne les motive plus que le plaisir immédiat de leur dépendance. Heureusement, s’ils règlent leur carence, leur estime d’eux-même augmentera de nouveau et la motivation s’en verra tout aussi augmentée.

Travaillez votre estime de soi et à vous la motivation qui vous permettra d’atteindre le succès et le bonheur dans votre vie.

Rappelez-vous que si vous êtes capable par vos paroles de motiver quelqu’un, quelqu’un d’autre, par d’autres paroles pourra la démotiver.

La motivation est dans notre propre intérieur, rappelez-vous toujours cette équation.

Vous voulez en savoir davantage afin d’augmenter l’énergie au sein de votre entreprise. Vous aimeriez partager des histoires sur ce sujet. N’hésitez pas à me contacter.


Christian Gagnon
[email protected]
Stanley Conseils
www.stanleyconseils.com
514 806-9158

Président de la firme Stanley Conseils, Christian est très impliqué dans le monde socio-communautaire et siège bénévolement sur des CA d’organisme à but non-lucratif.
Stanley Conseils
Stanley ConseilsStanley Conseils a pour but d'aider les entrepreneurs à réaliser leurs objectifs, tout en améliorant leur qualité de vie, grâce au développement stratégique.
En savoir plus