Accueil Numérique Quoi faire avant de dépenser vos prochains dollars de publicité numérique

Quoi faire avant de dépenser vos prochains dollars de publicité numérique

Chez mes clients en coaching stratégique, une question revient assez régulièrement : quel montant faut-il mettre sur la publicité en ligne ?

 

Toutes les entreprises, petites ou grandes devraient déployer des efforts en marketing numérique. Par contre, est-ce que tous les entrepreneurs ont franchi les étapes cruciales nécessaires avant de se lancer ? Pas toujours.

Avez-vous vous déjà eu le sentiment de créer des publicités ou de sponsoriser des publications sans trop en voir les retombées ? De vous fier sur les recommandations de Facebook quant à quelle publication pourrait avoir de meilleurs résultats avec un ajout de budget, sans être certain de leur pertinence ? D’avoir presque envie d’écouter les recommandations du beau-frère en matière d’optimisation de budget d’acquisition de clients ?

À la fin de cet article, vous ne serez peut-être pas un expert du « Ads Manager », mais vous comprendrez la marche à suivre pour optimiser votre entreprise avant de dépenser votre prochain dollar.

Parce que lancer l’argent par les fenêtres, peu importe le portefeuille, c’est non !

Que vous y mettiez un petit ou un grand montant, vous vous devez d’être stratégique, vous aurez un meilleur retour sur investissement (ROI), c’est garanti.

Les 5 questions à vous poser avant votre prochaine dépense publicitaire sur la plateforme de Zuckerberg :

  1. Faire le point sur votre entreprise

C’est le moment de dépoussiérer votre plan d’affaires ! N’oubliez pas, le Web est simplement le prolongement de votre entreprise, pas une place pour être la pâle copie de votre compétiteur.

Faire le point sur votre entreprise n’implique pas de partir en « lac-à-l’épaule » avec toute votre équipe dans le nord du pays, mais simplement d’épurer vos pensées et de vous poser les bonnes questions.

Que fait votre entreprise ?

Qu’est-ce qui différencie votre projet des compétiteurs ?

Quel est votre objectif principal ?

Où voulez-vous être dans 5 ans ?

 

Ça ressemble à un retour à la petite école, mais honnêtement, 75 % des entrepreneurs ou des gestionnaires d’entreprise à qui je pose ces questions ne sont capable d’y répondre que partiellement. Et vous ?

  1. Définir ou redéfinir vos 3 clients cibles

Une de mes phrases préférées en affaires est : « Parler à tout le monde, c’est comme ne parler à personne », et on a tous tendance à l’oublier lorsqu’on se prépare à créer des publicités ou des offensives marketing.

Une de mes stratégies préférées pour préciser sa vision est l’utilisation du chiffre 3.

On va donc s’assurer que vous connaissiez vos trois clients types sur le bout de vos doigts.

Pour bien définir vos clients types, c’est assez simple. Étant quelqu’un de très visuel, j’aime projeter l’image de quelqu’un en quelques étapes ; cela m’aide à m’orienter d’un persona marketing à l’autre aisément.

Imaginez un nom, un âge, un statut, un métier, un salaire annuel, un objectif, un canal d’achat préféré et la fréquence de transactions avec vous, et ajoutez à ça une courte phrase à la manière d’une « tagline » ainsi qu’une bio en 2 phrases. On répète l’exercice trois fois avant d’attribuer à chacun d’eux un pourcentage de répartition de vos revenus potentiels.

Voici le genre de persona qu’on développe chez nous ; une version abrégée peut vous convenir si vous ne faites pas affaire avec une agence ou un consultant en stratégie.

Quoi_Faire_Avant_De_Depenser_Vos_Prochains_Dollars_De_Publicite_Numerique_2

Crédit: Launch Pad Apps
  1. Analyser vos 3 derniers mois de publications

Rien de mieux que d’analyser en profondeur vos publications pour savoir ce qui performe le mieux avec vos abonnés de manière organique. Personne ne voudrait pousser sur une publication qui tire de l’arrière ou que les abonnés n’aiment pas.

L’outil Insight de Facebook est très pratique pour vous aider à comprendre votre audience. Pensez à consacrer quelques minutes à une analyse des données recueillies à chaque fin de mois (la plupart des graphiques sont accessibles avec un historique de 30 jours).

___________

Ressortez donc la liste des publications qui ont eu une grande portée organique, sans dollars marketing. Sont-ils au format photo, diaporama ou vidéo ? Est-ce que le texte était une courte phrase, un éditorial à plusieurs paragraphes, une question à vos abonnés ?

Quoi_Faire_Avant_De_Dépenser_Vos_Prochains_Dollars_De_Publicité_Numérique_3

___________

Ne négligez pas l’essai des différentes formes de contenu qu’offrent Facebook et Instagram. Vous pouvez sonder vos abonnés, publier des « stories », utiliser l’extension Instagram TV (IGTV), les Facebook Live, des vidéos avec sous-titres, etc.

Quoi_Faire_Avant_De_Dépenser_Vos_Prochains_Dollars_De_Publicité_Numérique_4

___________

Une fois les trois mois écoulés et une analyse complète de vos résultats effectuée, vous serez en mesure de trouver le 20 % des publications qui génèrent plus ou moins 80 % des résultats. On pourra alors se concentrer sur celles-ci lorsque viendra le temps d’investir.

  1. Assurer constance et interaction

Maintenant que vous avez clarifié ce que vous avez comme avantages, à qui vous vous adressez et quel genre de contenu votre audience aime, il est temps d’atteindre une constance dans vos publications.

Rien ne sert de publier 3 fois par jour pendant une semaine pour ensuite vous en tenir à une publication aux deux mois. Pour que celles-ci aient de l’impact, il faut créer l’effet de routine. Publiez régulièrement, à une fréquence et un rythme que vous serez en mesure de maintenir quelques mois au minimum. Il vaut mieux commencer plus modestement et augmenter la cadence progressivement que l’inverse.

N’oubliez pas qu’il existe plusieurs plateformes et outils d’automatisation pour vous aider à maintenir la cadence. Onlypult est très efficace pour Instagram, tandis que le Business Manager proposé par Facebook est idéal pour débuter du côté du géant bleu et blanc.

  1. Définissez l’objectif de votre prochaine publication

Après 4 étapes, c’est presque le temps de faire votre première transaction de Facebook ou d’Instagram Ads ; il ne reste qu’un seul détail !

Ce détail semble banal, mais trop d’entrepreneurs oublient : quel sera l’objectif de votre publicité ? Une pub sans objectif ne vous apportera rien, et vous aurez investi de l’argent dans en voir les retombées.

L’idée pour une bonne campagne, c’est d’avoir un objectif précis et simple ; ça vous permettra de rédiger un « call-to-action » clair et efficace, en plus de vous guider dans le choix de votre visuel.

Voici une campagne du Boston Sports Clubs qui avait comme objectif, on le devine, de générer des abonnements dans une période creuse pour les centres de conditionnement physique (remarquez la date, juste avant la folie des résolutions de début d’année). On comprend l’objectif, on voit aussi très rapidement la valeur que le fournisseur offre aux futurs clients ainsi que le temps que nous avons pour en profiter. Bien joué.

Quoi_Faire_Avant_De_Dépenser_Vos_Prochains_Dollars_De_Publicité_Numérique_5

Crédit : Boston Sports Clubs

C’est maintenant le temps d’aller lancer votre argent à Facebook et Instagram avec un peu plus de compréhension ! Soyez raisonnable dans vos investissements et n’oubliez pas que ces 5 étapes peuvent être revues avant chaque dépense marketing. Le temps passé à les revoir avant de dépenser est stratégique : il augmentera votre retour sur investissement de 50 % à 100 % à chaque fois.

C’est simple, ça ne prend que quelques minutes et au final c’est de l’argent dans vos poches. Tout le monde est content !

N’oubliez pas, soyez stratégique et avancez !

Crédit photo à la une : Joshua Coleman
Passionné de projets ! Je suis consultant en stratégie créative, directeur du label indépendant La Cabane, Co-fondateur de Malo et Frères artisans et impliqués dans le développement d'événements culturels majeurs qui se déploient à l'international.
malo
MALONous optimisons le focus, l’impact et la portée (reach) d’entrepreneurs pour en faire de meilleurs stratèges au sein de leur propre projet, quel qu’il soit. Nous travaillons sur le développement parallèle des champs d’expertise internes de nos clients et sur celui des champs hors de leurs propres expertises pour leur permettre d’avancer à vitesse grand V sur des bases solides.
En savoir plus