Accueil Affaires La relève existe-t-elle dans les MRC du Québec ?

La relève existe-t-elle dans les MRC du Québec ?

La transformation démographique du Québec 2015 – 2035 et les impacts sur les régions et sur les organisations.

Selon l’Institut de la statistique du Québec, en 2015, 92,2 % des MRC étaient en déficit de remplacement, c’est-à-dire qu’il n’y avait pas assez de jeunes pour remplacer les personnes en âge de prendre leur retraite.

En 2020, 97,1 % des MRC seront en déficit de remplacement.

• Connaissez-vous l’indice de remplacement de votre MRC ?

• Que faites-vous ou que ferez-vous individuellement ou collectivement pour assurer la pérennité ou la croissance de votre organisation ou de votre milieu ?

• Que pourriez-vous faire pour mobiliser les citoyens et les travailleurs de votre région afin qu’ils prennent conscience de cette réalité ?

L’indice de remplacement, un indicateur expliquant la dynamique démographique du marché du travail au Québec et dans les régions.

Pour chiffrer l’impact de la dynamique démographique du marché du travail au Québec, l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) utilise l’indice de remplacement de la main-d’œuvre (IRMO). Cet indice vérifie le nombre de jeunes âgés entre 20 et 29 ans susceptibles d’entrer sur le marché du travail et le nombre de retraités potentiels associé au nombre de personnes âgées de 55 à 64 ans.

En 1987, l’indice était de 200, c’est-à-dire que l’on comptait 200 jeunes de 20 à 29 ans par groupe de 100 personnes âgées de 55 à 64 ans pouvant prendre leur retraite. C’est en 2009 que l’IRMO est passé sous le niveau d’équilibre de 100, le nombre potentiel de jeunes en position d’intégrer le marché du travail étant devenu inférieur au nombre de personnes qui pouvaient le quitter. En 2015, pour l’ensemble du Québec, l’indice est maintenant de 91,5.

IRMO = (nombre de personnes entre 20 et 29 ans/nombre de personnes entre 55 et 64 ans) X 100

Note au lecteur :

Cet indice présente les grandes tendances de différents groupes d’individus en les comparant entre eux. D’autres regroupements par groupe d’âge peuvent également se faire pour mieux refléter les réalités des différentes communautés. Pour informations, communiquez avec Pierre Bernier au 450 692-8221 ou par courriel à [email protected].


L’évolution de l’indice de remplacement au Québec

Un indice de remplacement de la main-d’œuvre de 100 indique un remplacement complet de sa main-d’œuvre ; c’est-à-dire qu’il y a 100 personnes de 20-29 ans pour remplacer 100 personnes pouvant potentiellement se retirer du marché du travail. Actuellement, au Québec, l’indice est de 82,4 personnes de 20-29 ans pour 100 personnes de 55-64 ans. Un indice inférieur à 100 signale un déficit de remplacement. Selon l’ISQ, il est prévu une diminution appréciable du nombre de jeunes, jusqu’en 2025, ce qui aura un impact important sur le marché du travail.

tableau 1

 

L’évolution de l’indice de remplacement dans chacune des régions administratives du Québec. 

En 2015, seulement trois régions administratives avaient un indice de remplacement au-dessus de 100, le Nord-du-Québec, Montréal et Laval. En 2020 et 2025, il ne restera que les régions du Nord-du-Québec et de Montréal avec un indice positif. Toutes les autres régions peineront à différents niveaux, à remplacer les personnes qui prendront leur retraite.

tableau 2

Comparatif de l’évolution de l’indice de remplacement pour les 20 plus fortes MRC du Québec versus les 20 MRC ayant les plus faibles indices.

En 2015, seules 8 MRC sur 103 avaient un indice au-dessus de 100. En 2020, il n’en restera que trois, soit les MRC de Montréal, Mirabel et Sherbrooke. Le tableau ci-dessous présente les 20 MRC ayant les indices les plus élevés versus celles avec les indices les plus faibles pour les années 2015 et 2020.

tableau 3

Les indices de remplacement pour chacune des MRC du Québec.

Les tableaux ci-dessous présentent l’indice de remplacement pour chacune des MRC du Québec. Ces informations expliquent pourquoi certains employeurs peuvent ou pourront avoir de la difficulté à recruter du personnel et des talents. De plus, les informations appuient la thèse qu’il nous faudra doubler la productivité de chaque employé si nous désirons conserver les services offerts à la population actuels.

tableau 4

Idées pour faire face aux défis associés à la transformation démographique du Québec

  1. Pour les communautés

  • Avoir un porte-parole officiel crédible et compétent qui deviendra un expert en démographie et qui pilotera le dossier du renouveau auprès de la population.
  • Présenter les défis du futur par une conférence à toute la population, à tous les travailleurs et aux employeurs de la région avec des ateliers pour réfléchir sur les options et les alternatives possibles.
  • Faire votre prospective avec les conséquences pour votre région d’agir et de ne pas agir.
  • Mettre en place un défi régional pour identifier et mettre en valeur les employeurs et les emplois de qualité pour mieux attirer et recruter les talents par le concept EMPLOYEUR REMARQUABLE.
  1. Pour les employeurs

  • Expliquer aux employés l’état de la situation et l’importance de se mobiliser et d’optimiser la productivité pour assurer la pérennité de leurs emplois et de leur région.
  • Utiliser adéquatement tous les talents et le potentiel du personnel.
  • Sonder les employés sur les pratiques de gestion internes pour les améliorer.
  • Viser l’excellence et éliminer les irritants pouvant faire obstacle à la performance et la productivité.
  1. Pour les citoyens

  • S’intéresser au monde économique national et régional et comprendre comment se crée la richesse dans une communauté.
  • Développer ses talents, s’impliquer et contribuer pour créer un monde différent.
  1. Les travailleurs

  • Améliorer ses connaissances, utiliser la technologie et collaborer positivement avec ses collègues.
  • S’aligner et s’engager à aider son employeur à atteindre ses objectifs de développement et de rentabilité.

À propos de Pierre Bernier

Vous avez de la difficulté à attirer et à recruter de la main-d’œuvre et des talents, démarquez-vous ! Faites-vous reconnaître immédiatement comme Employeur remarquable. Pour informations : www.employeurremarquable.com

Depuis 1991, Pierre Bernier agit comme consultant en développement organisationnel. Il a développé une grande quantité de services pour aider les communautés à mieux se positionner, et les employeurs à améliorer leur efficacité interne et à mettre en valeur leur marque employeur.

Plus de 50 000 personnes (jeunes, gestionnaires, employés, citoyens, leaders socio-économiques) ont assisté à une des conférences ou participé à un des ateliers de ce grand observateur des tendances socio-économiques et démographiques. Il les a aidées à comprendre les grands défis de notre temps et à saisir les opportunités qui s’y trouvent.

Innovateur et dynamique, il a développé, en collaboration avec le Bureau de normalisation du Québec, un concept unique permettant de reconnaître et de promouvoir les bons employeurs au Québec en les aidant à se faire certifier EMPLOYEUR REMARQUABLE par cet organisme de certification.

Pour informations, communiquez avec Pierre Bernier au 450 692-8221, [email protected]

 

 

 

 

Consultant en agilité et performance organisationnelle, il procure les informations nécessaires pour aider rapidement une entreprise à renforcer le leadership de ses gestionnaires et améliorer leurs pratiques de gestion.
Groupe Ambition
Groupe AmbitionEmployeur Remarquable est un service du Groupe Ambition qui vise à procurer aux employeurs, toutes les informations pour ATTIRER plus facilement les talents, MOTIVER et MOBILISER et assurer la RÉTENTION du personnel.
En savoir plus