Accueil Affaires 5 étapes faciles pour changer le monde

5 étapes faciles pour changer le monde

Changer le monde, c’est le rêve de plein de gens, mais si c’était si facile, tout le monde le ferait, non ?

Dans le but d’apporter ma modeste contribution à cette importante quête, voici mon humble opinion sur la question.

Voici donc, en primeur, cinq étapes simples et faciles pour changer le monde, rien de moins!

  1. Trouvez un problème dans votre entourage

Cette étape devrait être facile… Des problèmes, il y en a plein. Deux simples critères : ne choisissez pas un problème que vous vivez personnellement (vous serez biaisé dans son évaluation), mais choisissez-en un qui est partagé par plein de monde. Second critère : plus le problème choisi est simple, mieux ce sera.

Un problème, c’est une opportunité, et le but, à cette étape, est de vous entraîner à voir ces opportunités.

Voici quelques exemples :

  • Votre voisin se plaint de ses difficultés à entretenir sa maison.
  • Votre ami se plaint de la congestion routière.
  • Votre mère/père se plaint du manque de temps.
  • Vous connaissez des gens qui trouvent difficile de se rappeler des dates importantes.

Tous ces problèmes sont en fait des opportunités d’affaires et vous devez vous entraîner à les reconnaître pour ce qu’ils sont. Comme entrepreneur, cela sera une de vos principales qualités à développer.

Dans ce domaine, plus le problème est important et plus il est partagé par une masse de gens, meilleure est l’opportunité. Toutefois, plus il est simple, mieux ce sera. Vous ne voulez pas prendre 20 minutes pour expliquer en quoi le problème que vous résolvez est important. À ce titre, les suggestions ci-dessus ont le mérite d’être tellement simples à comprendre que la moitié du boulot est déjà faite.

Pour les besoins de la cause, ne cherchez pas le coup de circuit, concentrez-vous plutôt sur un problème qui, sans vous toucher personnellement, vous attire, vous savez, comme une lumière qui attire les papillons ? (Moment de poésie bien involontaire de ma part, excusez-la !)

  1. Trouvez une solution simple et efficace

Vous avez sélectionné un problème ? Bravo, il ne vous reste qu’à trouver une solution. Encore une fois, ne cherchez pas la solution miraculeuse qui coûte 100 000 $, mais plutôt une solution simple, mais efficace.

Disons que vous ayez choisi le problème de votre voisin qui a de la difficulté à s’occuper de sa maison. Quelles solutions pourriez-vous lui fournir pour résoudre son problème ?

Voici quelques idées générées en cinq secondes (vous pourrez trouver bien mieux en brainstormant avec des amis autour d’une bière) :

  • Lui fournir une liste d’entreprises de services d’aide-domestique.
  • Lui offrir votre aide pour avancer ses travaux.
  • Le mettre en contact avec votre ami ou amie qui pourrait lui fournir une aide d’appoint.
  • Lui offrir votre soutien pour l’aider à se prendre en charge.
  • Le convaincre de déménager dans un condo où l’entretien est minime.

Bref, des solutions, il y en a… Et toutes ces solutions sont des entreprises, en tant que telles, que vous connaissez déjà :

  • Liste d’entreprises de services d’aide-domestique : Pages jaunes ou Google.
  • Votre aide pour avancer ses travaux : aide-domestique.
  • Le mettre en contact avec votre ami ou amie : service de référencement.
  • Lui offrir votre soutien pour l’aider à se prendre en charge : service de coaching.
  • Déménager dans un condo : service de relocalisation, courtier immobilier…
  1. Testez votre solution

Il est maintenant temps de choisir quelle solution vous voulez implanter. Le but de cette étape, c’est de commencer à vendre votre solution, que ce soit un produit ou un service.

Disons que vous choisissiez d’offrir un service de référencement. Vous parlez à votre voisin et lui expliquez que vous pourriez lui présenter votre ami qui, justement, offre un service impeccable et abordable. Vous appelez votre ami et lui demandez de passer vous voir pour rencontrer votre voisin. Une fois le contact établi, vous demandez à votre ami combien il serait prêt à vous donner pour les références. S’il est prêt à vous donner 10 % de la transaction, vous faites des affaires.

Note : Commencez par offrir votre service gratuitement si vous manquez d’assurance… Vous demanderez de l’argent plus tard, lorsque votre confiance sera plus grande.

Les étapes un à trois sont nécessaires pour développer votre fibre entrepreneuriale. Il faut les répéter tant que vous n’arrivez pas à générer de l’argent de votre activité. Ceci signifie de garder votre emploi pendant ce temps afin d’éviter le stress financier (et pour rassurer votre conjoint ou conjointe que vous n’êtes pas soudain devenu un illuminé irresponsable). 😉

Vous vous rappelez que le titre de l’article était de changer le monde, non ? C’est à ça que vont servir les étapes quatre et cinq !

  1. Convertissez votre solution en impact

Après avoir complété adéquatement les étapes un à trois et être arrivé à générer de l’argent contre vos services, prenez conscience que vous venez de rendre service à une personne et que sa vie est maintenant un peu plus simple qu’avant. Vous venez de changer le monde (vraiment un tout petit peu, mais tout de même un peu !).

La prochaine étape est de trouver une façon de changer la vie de plein de monde, que ce soit d’un ou de plusieurs à la fois.

Dans le cas de notre exemple de voisin ayant besoin d’une référence, cela peut se faire de plusieurs façons :

  • Recommencez le même processus avec tous vos voisins ou amis ayant des problèmes où la mise en contact serait une solution.
  • Créez un réseau de réseaux ou un concept de marketing de réseau (style Arbonne, Amway [pour les plus vieux], etc.)
  • Créez une plateforme d’entraide.
  • (soyez innovants !)

Encore une fois, commencez petit et testez. Le jour où vous ne pourrez plus fournir, il sera temps d’investir dans l’automatisation, mais pas avant ! C’est un grave problème que celui d’investir trop d’argent pour tester. Comme le dit souvent Jean-Philippe L’Écuyer, de Futurpreneur, dans ses nombreux articles, valider votre idée ne devrait pas coûter plus de 1000 $, et j’irais même vous challenger pour un coût de 500 $, mon expérience personnelle me disant que même avec 100 $ et un peu de temps, on peut faire des miracles !

  1. Déployez votre solution!

Si vous avez bien fait vos devoirs, vous avez maintenant une solution qui fonctionne. Il est à présent temps de bâtir votre plan d’affaires et de vous entourer d’une équipe et d’une structure pour véritablement changer le monde. À noter qu’on n’a pas parlé de trouver votre logo, de faire vos cartes professionnelles et d’incorporer votre entreprise… Vous êtes encore loin de ces étapes-là… À moins que vous ayez trop d’argent à dépenser ? Si tel est le cas, faites un don à votre cause la plus chère et mettez-vous au boulot en travaillant sur les vraies affaires !

L’étape du déploiement étant amplement documentée, je vous encourage à communiquer avec nous pour de plus amples informations sur les sujets abordés dans cet article ou avec le CLD de votre région qui saura vous aigui

Ingénieur industriel spécialisé en optimisation des processus d’affaires, il se passionne pour l’entrepreneuriat sous toutes ses formes. Il met en place des structures pour aider toutes les personnes qui aimeraient se lancer en affaires en mettant sur pieds des activités de formation entrepreneuriale, en opérant un lieu de travail collaboratif (coworking) et en assurant la direction générale du premier incubateur d’entreprises dédié aux entrepreneurs innovants de l’agglomération de Longueuil.
legaragecologo
Le Garage & CoC’est alors qu’il se sentait seul dans son garage à créer son entreprise que Ian-Patrick Thibault, l’initiateur du projet Le Garage & co, a commencé à imaginer un endroit rassembleur, où les porteurs de projets innovants pourraient se retrouver et créer leur entreprise dans des conditions optimales, en bénéficiant des outils et du savoir-faire des meilleurs mécaniciens.
En savoir plus