Terminé le like-gating sur Facebook!

Si vous ne savez pas ce qu’est le like-gating, c’est une tactique par laquelle beaucoup de communautés ont construit un volume d’abonnés sur Facebook. Elle consiste à obliger un utilisateur de cliquer sur la mention « J’AIME » sur votre présence Facebook afin d’accéder à un contenu spécifique. Un exemple concret est de faire un concours sur sa page Facebook seulement pour vos abonnés.

Je ne sais pas pourquoi je vous parle et définit cette stratégie, parce que vous n’avez plus le droit de le faire! Je tenais à en parler, même si cette nouvelle date du 7 août dernier lorsque Facebook a décidé de bannir ce qu’on appelle communément le like-gating. Cependant, je voulais vous donner mon opinion sur le sujet, et peut-être vous aider à replacer votre stratégie d’acquisition d’abonnés sur ce média social.

J’EN PENSE QUOI?

Je sais que la majorité des revenus que Facebook génère sont la conséquence de publicité en ligne. En rendant la tâche d’acquisition de fans plus difficile, ceci diminue la portée de communication des entreprises. 5177773782_14104febc2_o
En diminuant la portée des entreprises, que feront-ils pour rejoindre leur public cible via Facebook? Ils investiront dans la publicité.  Et hop! On aide à générer plus de revenus pour Zuckerberg.

C’est une belle conspiration, mais si on tentait de voir ça d’une autre façon? Facebook applique un algorithme afin de faciliter la tâche de ses utilisateurs. Tous les jours, selon toutes les entités que vous avez aimées, vos amis et toutes autres interactions que vous faites sur Facebook, vous auriez en moyenne probablement 1500 différents éléments affichés par jour. Avec son algorithme Facebook se permet de rapetisser le tout à 300! C’est quand même bien du côté utilisateur. Cet algorithme calcule ce qu’il croit qui vous intéressera. Gardons ça en tête.

Pensez aux pages qui avaient un concours auquel vous vouliez participer, mais pour le faire vous deviez faire la mention « j’aime ». Vouliez-vous vraiment recevoir des informations de cette page? Je suis prêt à parier que non pour la plupart. Ceci dit, vous l’avez fait. Maintenant cette page est calculée dans l’algorithme, et en fait le fausse. Parce que vous ne l’aimez pas vraiment cette page. En somme, le bannissement du like-gating permet d’avoir un filon de nouvelles plus axées sur notre réalité d’intérêt en tant qu’utilisateur.

C’est beau pour le côté consommateur, mais pour les entreprises, ça rend l’acquisition difficile! Oui, mais je pense que c’est une bonne chose. J’ai écrit un article sur la qualité vs. la quantité de votre trafic sur toutes vos présences numériques. Je pense que c’est encore valide. Il faut s’assurer d’avoir une clientèle qui est vraiment intéressée par notre contenu en tant qu’entreprise. C’est seulement avec ce type d’abonnés que nos actions auront des vrais répercussions rentables.

En somme, ce que je pense, c’est que bien que ça rapporte plus de revenus à Facebook, l’action prise est justifiée. On va peut-être rejoindre moins de clientèle, mais au moins celle qu’on rejoint est véritablement intéressée par nos produits et services.

Est-ce que ça veut dire qu’on peut arrêter de se vanter de son nombre de « likes »? Je pense que non. Si ces « likes » vous rapportent au bout du compte, vantez-vous. Si vous avez beaucoup de « likes » et aucun résultat, sincèrement, je le garderais pour moi. Voyez votre page Facebook comme un endroit où vous apportez un investissement qui vous rapporte!

ALORS MAINTENANT, ON FAIT QUOI?

1459055735_8121219fb4_o

Je pense qu’il faut premièrement faire face à l’évidence, acquérir des fans Facebook, en termes de volume, ne sera plus aussi facile. Il faut se concentrer sur des manières plus créatives d’offrir du contenu sur ses présences numériques afin d’attirer adéquatement les abonnés souhaités. Ceux qui feront office d’ambassadeurs de votre marque et qui pourront la faire évoluer. Vous aurez un discours de qualité avec le bon public cible.

Ceci dit, concrètement, le budget que vous passiez à créer des tactiques de like-gating, utilisez-les pour faire des publicités faisant valoir la valeur ajoutée de votre marque et sa présence sur Facebook auprès du public visé. Vous avez une agence de voyages? Faites simplement valoir que vous avez des conseils récurrents sur les meilleures destinations avec un rapport qualité prix intéressant sur votre page Facebook. Au lieu de créer un concours, offrez votre produit à un utilisateur Facebook d’influence qui a un lectorat ressemblant à votre public-cible. En somme, soyez créatif et sortez de votre recette créant du volume au lieu de la qualité!

Jonathan Laberge
Développement des affaires – Reptiletech
www.reptiletech.com
[email protected]
450 466-9173

Jonathan Laberge

Jonathan est un réel générateur d’idées. Chez Reptile, il s’occupe de conseiller ses clients afin d’établir avec eux la stratégie la mieux adaptée à leurs besoins.

Trouvez-moi sur :

Reptile

Reptile se présente comme un complice d’affaires stratégique. L’entreprise désire révolutionner le marché en définissant de nouvelles normes d’accompagnement et de solution numériques.


Laisser un commentaire