Accueil Numérique Les 5 fausses croyances les plus coûteuses en TI

Les 5 fausses croyances les plus coûteuses en TI

2
PARTAGES

Mythe # 1

Mes équipements sont neufs, ils n’ont pas besoin de maintenance régulière ni de monitoring.

Il s’agit probablement de l’une des croyances les plus coûteuses et répandues chez les dirigeants d’entreprise. Étant donné la fiabilité des équipements, la plupart des pannes ne sont plus d’origine matérielle, elles proviennent plutôt d’erreurs humaines, de cyberattaques, de compatibilité de logiciels, des télécommunications…

Les environnements informatiques d’aujourd’hui sont de plus en plus complexes. Non seulement ils sont ouverts sur le monde avec Internet, mais ils sont également vulnérables étant donné la croissance exponentielle des cyberattaques. De plus, plusieurs applications de différents manufacturiers cohabitent et interagissent au sein de l’environnement. Tous sont des éléments susceptibles de générer des défaillances et des pannes.

Les outils de surveillance exécutent des centaines de tests aux cinq minutes. Ils sont en mesure d’intercepter et d’analyser des milliers d’anomalies potentielles, ce qu’un être humain ne peut faire.

De plus, il est impératif de faire les mises à jour et les maintenances sur une base régulière pour garder l’ensemble du réseau fonctionnel, performant et pour prévenir les problèmes. Agir en urgence coûte toujours plus cher. On affecte alors la productivité des employés et l’ensemble des opérations de l’entreprise. 

Mythe # 2

Le compétiteur fait le même travail pour la moitié du prix.

5_Fausses_Croyances_Plus_Coûteuses_TI_2

Crédit photo: Alvaro Reyes

Cette croyance est encore plus répandue que tout autre dans le milieu des TI puisque toutes les firmes utilisent les mêmes mots pour désigner leurs services : surveillance, impartition, gestion déléguée, plan directeur, etc. Cependant, d’un fournisseur à l’autre, l’approche et l’intention de résultats seront différentes, ce qui se reflète dans les outils utilisés et dans les prestations de services.

Si on prétend vous offrir la même chose pour la moitié du prix, il y a sûrement anguille sous roche. Vous en aurez toujours pour votre argent, pas plus. 

Voici quelques conséquences :

  1. Le fournisseur diagnostique incorrectement les problèmes, ce qui signifie que vous payez pour rien puisqu’au final, le problème n’est pas solutionné. Vous perdez donc en efficacité et en productivité dans votre entreprise sans compter l’insatisfaction de vos usagers et probablement même de votre président qui en subit aussi les conséquences.
  1. Le problème est solutionné, mais avec les moyens du bord. Votre environnement devient progressivement fragile et instable. Inévitablement, vous allez payer la facture plus tard en plus de voir vos employés perdre en efficacité. Un tarif horaire qui paraissait alléchant au départ devient trop cher.
  1. Il pourrait prendre de trois à cinq fois plus de temps pour faire la même réparation qu’un technicien expérimenté. Encore une fois, vous payez la facture.
  1. Il pourrait causer PLUS de dommages, vous coûtant ainsi plus d’argent et de temps d’arrêt.

Mythe # 3

Un de mes employés est très débrouillard et il aime l’informatique. Il peut s’en occuper.

Aujourd’hui, les TI jouent un rôle primordial dans les entreprises et sont un moteur de croissance. Il est impensable de ne pas les confier à des gens compétents, spécialisés dans le domaine et outillés.

Mythe # 4

Le technicien multicompétence…

5_Fausses_Croyances_Plus_Coûteuses_TI_3

Crédit photo:  Annie Spratt

Un phénomène répandu dans les entreprises qui embauchent une ressource est de concocter un poste comportant toutes sortes de tâches nécessitant de multiples compétences. Un technicien engagé pour le support aux usagers n’aura pas les compétences pour opérer des serveurs. Quant au technicien réseau engagé pour travailler sur les serveurs, il ne souhaitera pas supporter des postes. Tout comme en comptabilité, chacun a sa spécialité. Un dirigeant d’entreprise ne confie pas l’impôt de sa société à un technicien comptable. Quant au CPA, il ne s’intéressera pas à la tenue de livres.

Étant donné qu’une seule personne ne peut avoir toutes les compétences, il y a un prix à payer : départ ou congédiement de la ressource, instabilité de l’environnement, sécurité défaillante, mauvais choix technologiques… Il en résulte des coûts pour l’entreprise et des irritants par rapport à l’environnement TI.

Mythe # 5

Une entreprise de TI devrait être en mesure de me faire une soumission de support ferme avant même d’être venue diagnostiquer mon environnement.

J’aimerais vous dire que cette affirmation est vraie, mais ce n’est pas le cas. Tel un médecin, un technicien devra diagnostiquer votre réseau avant de pouvoir produire une proposition de support à prix mensuel fixe. Tout au plus, vous obtiendrez une prévision budgétaire au début, à préciser après le diagnostic. Certains consultants vous proposeront toutefois des prix alléchants seulement pour que vous les choisissiez, mais ils augmenteront tôt ou tard leur prix une fois sur place ou diminueront la qualité du service.

Normalement, le diagnostic se fait au début avec le dépôt d’un rapport d’observations et de recommandations. Vous savez alors exactement les travaux qui sont à faire pour mettre de l’ordre dans votre environnement ainsi que les coûts. Ceci ne devrait pas faire partie de votre contrat de support.

Assurez-vous toujours d’avoir un tarif forfaitaire à taux fixe à l’avance.

Crédit photo à la une: Jefferson Santos
2
PARTAGES