Les bonnes pratiques Facebook… et les mauvaises!

Les médias sociaux sont depuis longtemps un incontournable dans une stratégie Web efficace. Les raisons sont diversifiées: engagement avec la marque, optimisation SEO, intelligence d’affaires, etc. Bref, si vous n’êtes pas sur Facebook, vous êtes en retard, et pas à peu près. Si vous êtes présent sur ce géant média social, vous devriez savoir ce qui est considéré comme de bonnes pratiques Facebook pour donner de la force à votre présence Web. Également, vous devriez tout faire pour éviter les mauvaises pratiques que malheureusement, trop d’entreprises suivent.

OH QUE OUI ! – Bonnes pratiques

Cibler la bonne personne

« Moi, mon produit cible tout le monde! »

Pas vrai.

Tout produit ou service a son consommateur bien précis, sa niche. Posez-vous la question: « quelle est la raison d’être de mon offre de valeur? Si c’est la rapidité, par exemple, votre cible est la personne pressée, sur la route ou impatiente. Ces caractéristiques sont bien particulières à un type de clientèle et ne rejoindront pas tout le monde. Ciblez alors les gens qui ont le potentiel de devenir des amateurs et ultimement, des influenceurs.

L’identité de votre marque sur Facebook devrait être stratégiquement orientée vers la niche de votre proposition de valeur.

Comprendre l’humain derrière l’écran

Les médias sociaux, et spécialement Facebook, vous offrent une opportunité unique d’en apprendre plus sur votre client: quels sont ses intérêts? Qu’est-ce qui le préoccupe? Qu’est-ce qui le fait rire? Mieux connaître la personne, c’est mieux orienter sa stratégie pour lui plaire.

Soyez empathique, posez-lui des questions et surtout, utilisez ce que vous apprendrez pour vos activités marketing.

Créer du contenu partageable

Un partage crée une amplification de l’atteinte d’une publication sur Facebook. Autrement dit, plus de gens vont la voir. Si votre objectif est de mousser la popularité de votre marque, créez du contenu original que votre admirateur (bien ciblé) voudra partager!

Exemple: je suis un vendeur de tomates, je publie des recettes originales à base de mon produit! “Wow Suzie! Regarde cette recette de gâteau aux tomates!” (Je ne sais pas pourquoi Suzie est dans tous mes exemples…)

Service à la clientèle

«J’ai peur que des gens publient de mauvais commentaires sur ma page…»

On l’entend trop souvent celle-là. Vous ne devriez pas avoir peur de ce que les gens pensent de vous. Au contraire! Quelle opportunité de montrer que vous êtes à la hauteur de toutes les situations en étant présents pour vos amateurs, et vos détracteurs…

Saviez-vous qu’une personne qui pose une question ou qui publie un commentaire s’attend à une réponse dans les 24H? Répondre à ses admirateurs: OH QUE OUI!

ÇA, C’EST NON ! – Mauvaises pratiques

Ne parler que de soi

Ce qui fait qu’une page Facebook prend de la vitesse sur le Web et aide votre SEO, c’est en partie l’engagement qu’elle engendre. Autrement dit, est-ce que les gens réagissent à vos publications? Un «J’aime», un commentaire, un partage ou même tout simplement un clic. On veut inviter la personne à participer à la conversation.

Soyez modeste, ne parlez de vous que lorsque ça en vaut vraiment la peine.

Vendre, vendre, vendre…

Ne vendez pas vos produits, vendez votre culture d’entreprise. La raison #1 de désabonnement d’une page entreprise est: «j’étais fatigué des publications promotionnelles tous les jours…» Regarderiez-vous un poste de télévision qui diffuse des publicités en continu? Probablement pas. Ne soyez pas une page publicitaire.

Donnez une raison de plus à vos admirateurs de vous aimer – donnez de la personnalité à votre page.

Ne pas avoir de stratégie

«Hey Suzie! Il faudrait faire une publication sur notre page! Trouve quelque chose! Merci!»

Vous reconnaissez-vous? Si oui, ÇA, C’EST NON! Comment voulez-vous obtenir des résultats sans objectif concret?

Premièrement, déterminez ce que vous voulez gagner avec votre présence sur les médias sociaux. Ensuite, créez un calendrier de rédaction pour amener du contenu pertinent selon les différentes périodes de l’année. Finalement, soyez assidu et restez à l’affût de vos compétiteurs.

Ne pas mesurer

Quel groupe d’âge aime le plus votre page? Quel type de publication génère le plus d’engagement? Quelle proportion de visiteurs de votre site Web provient de votre page Facebook?

Si vous n’êtes pas en mesure de répondre à ces questions, ÇA, C’EST NON! Comment voulez-vous savoir si vos efforts portent fruit?

« Je planifie, j’exécute, je mesure. »


Conclusion

En dernière analyse, tout dépend de votre structure: prenez-vous le temps de bien planifier vos efforts? Prenez-vous les médias sociaux au sérieux?

Allez jeter un coup d’oeil à la page Oreo, une des entreprises avec le plus de succès sur les médias sociaux depuis quelques années. Est-ce qu’ils vous proposent d’acheter leurs biscuits? Non. Ils ont décidé de cultiver l’amour que leurs admirateurs ont pour leur produit.

On n’a pas tous le luxe de vendre de bons biscuits, mais il y a assurément quelque chose de bon dans ce que vous êtes et ce que vous vendez. Gardez à l’esprit que pour une présence efficace sur les médias sociaux, vous devez vous rapprocher de votre communauté, et pour ce faire, vous devrez évoluer avec eux.


Un texte de Pierre-Jacques Gauthier

Reptile

Nous sommes des complices d'affaires stratégiques. Nos efforts sont orientés vers le dépassement des objectifs de nos clients et le partage de notre savoir.


Reptile

Reptile se présente comme un complice d’affaires stratégique. L’entreprise désire révolutionner le marché en définissant de nouvelles normes d’accompagnement et de solution numériques.


Laisser un commentaire