Accueil Numérique PR 201: Les relations de presse sur le Web

PR 201: Les relations de presse sur le Web

23
PARTAGES
relations de presse web

Faisant suite au précédent billet, suivez-moi maintenant dans l’univers des possibilités visant à maximiser les efforts de relations de presse (RP) sur le web. Trois aspects clés sont à considérer : le contenu visuel est désormais incontournable, la création de vos profils sur diverses entités sociales et comment vos communautés peuvent vous avantager auprès des médias.


Le contenu visuel est désormais incontournable

Qu’il s’agisse de photos ou de vidéos, le support visuel a toujours été essentiel pour faire parler des produits et services dans les médias, mais leur importance est d’autant plus grande maintenant afin de susciter l’engouement de vos clients. Que ceux-ci soient abonnés à votre infolettre, à votre page Facebook ou ailleurs, vos clients ont soif de voir. Des sites sociaux tels que Pinterest ou Houzz suscitent l’interaction autour du contenu visuel. On n’y échappe pas. Réservez un budget pour cela. De plus en plus de photographes offrent des services de montage vidéo, vous permettant de maximiser votre investissement.

La création de vos profils sociaux

Tout d’abord, sachez que vous pouvez très bien faire des relations de presse sans avoir de compte Facebook. Parfois vous choisirez cette avenue par manque de ressources ou de budget. Mais vous passerez à côté de quelque chose : la possibilité de vous lier à vos clients potentiels. Dès que possible il vous faut maximiser votre investissement en tendant la main (virtuelle) vers les clients intéressés par votre produit/marque. Prenons l’exemple d’un client qui entend parler d’un super produit de décoration qu’il aimerait utiliser dans 6 mois. Il lit tout d’abord sur le sujet dans un magazine et se rend sur votre site web. Puis il devra prendre action, c’est-à-dire, noter sur un bout de papier, visiter votre site internet et/ou connecter avec votre marque sur Facebook ou ailleurs pour en savoir plus. Ne pas avoir de page peut donc signifier un client potentiel qui vous oubliera dans l’océan d’information qui l’entoure (bon s’abonner à Facebook ne règle pas tout non plus, mais je résume), une vente perdue. Même chose pour une cause d’intérêt, un service ou divers conseils. Ne pas capter les clients qui passent est souvent plus couteux que l’inverse.

Comment vos communautés peuvent vous aider auprès des médias

Il n’est plus rare aujourd’hui qu’un journaliste ou blogueur valide la taille des communautés d’une compagnie/marque avant de décider de parler de son produit. Pourquoi? Un certain gage de popularité probablement, mais surtout la belle possibilité qu’une communauté active et importante génère des visites sur l’article en question, ce qui bonifie les statistiques d’achalandage et par conséquent la valeur des publicités. « Scratch my back and I’ll scratch yours » comme on le dit souvent. On ne s’étonne donc pas qu’un blogueur ou rédacteur web nous demande de partager auprès de nos communautés. Sans garantir que ce soit toujours le cas, il se peut qu’il décide ainsi de couvrir à nouveau le sujet plus tard, ou non. Un faible taux de visite sur un article ou sujet peut donner au gestionnaire web ou de blogue, l’impression que le sujet n’intéresse pas son auditoire. Attention! D’autres variables influent sur la performance d’un article en ligne bien sûr, mais vous n’aurez peut-être pas la chance de vous expliquer sur le sujet.

Plus tard dans le flux des billets nous reparlerons de ce sujet et des stratégies de contenu en ligne.

D’ici là, j’aimerais revenir sur le « devoir » du billet précédent consistant à réfléchir aux messages derrière un article. Normalement, nous devrions résumer un texte en 2 à 3 phrases clés, reformulées et approfondies à différents degrés. Vous avez remarqué?

Maintenant votre prochain exercice, suivant ce second billet, consistera à visiter les sites de communautés en ligne dynamiques, qui appuient ce dont je viens de parler. En voici une, parmi les clients RP de CK7 Tourisme Trois-Rivières (http://www.tourismetroisrivieres.com/fr). Mais n’hésitez pas à en suggérer d’autres.

Caroline Cossette
Présidente et stratège en communication – Groupe CK7

23
PARTAGES
Présidente de Groupe CK7 et stratège en communications, son approche stratégique marketing contribue à renforcer les objectifs d’affaires de ses clients.
Groupe CK7
Groupe CK7Groupe CK7 offre des stratégies de communication motivées par le désir d’en faire profiter les marques et les entreprises, en développant du contenu attrayant pour les médias et blogues et utile aux consommateurs.
En savoir plus