Accueil Numérique Devrions-nous prioriser le mobile comme stratégie ?

Devrions-nous prioriser le mobile comme stratégie ?

23
PARTAGES

 Comme vous le savez sûrement, le temps passé sur un ordinateur continue de diminuer au détriment des téléphones intelligents, principalement, et des tablettes. La raison est simple : peu importe ce que nous faisons, les téléphones intelligents nous suivent partout dans nos déplacements. Les mobiles sont dorénavant majoritairement « intelligents » et ils permettent l’accès à l’information en tout temps grâce à une connexion 3G ou, tout simplement, à un réseau WiFi.

Il est donc juste de se poser la question, en 2017, à savoir si nous devrions prioriser le mobile au cœur de notre stratégie.

mobile

Ça dépend…

Plus tôt cette année, une étude effectuée par comScore indiquait que 62 % du temps passé en ligne chez les Canadiens était fait via un mobile. Toutefois, au sein de cette même étude, il est mentionné que 86 % du temps passé sur mobile se fait via les applications, alors que l’autre proportion se fait sur différents sites Web, via le mobile. En moyenne, une grande partie du temps consacré sur mobile n’est donc pas sur des sites Web nécessairement.

Également, comScore démontre, par son étude, qu’entre 10 h du matin et 17 h, l’utilisation des ordinateurs prédomine. Cela est dû au fait que plusieurs personnes se trouvent au travail, naviguant tout de même en ligne.

Avant de prioriser le mobile, il faut donc prendre certains éléments en considération.

Connaître sa clientèle

Tout d’abord, il est important de connaître sa clientèle et ses habitudes. Savoir à quel moment votre clientèle consomme le plus votre contenu et à quel moment votre taux d’achalandage est le plus élevé sur votre site sont des indicatifs pertinents à prendre en considération. Si, par exemple, le trafic pour une quelconque raison est principalement durant les heures de travail, prioriser le mobile n’est peut-être pas la meilleure option. À l’opposé, si le trafic est davantage le soir ou bien le matin, envisager une priorité mobile serait justifiable.

Connaître le type d’appareil utilisé

Il est également important de savoir de quelle façon votre clientèle interagit avec vous. Si celle-ci semble davantage utiliser un ordinateur pour visiter votre site ou bien si l’interaction avec vos campagnes marketing en ligne est plus élevée avec un ordinateur, par exemple, prioriser le mobile n’est peut-être pas la meilleure option. À l’opposé, si vos données démontrent que votre clientèle interagit davantage avec mobile, prioriser ce type d’appareil afin de soutenir une expérience utilisateur à la hauteur des attentes et pour favoriser un retour sur investissement dans le cas de campagnes marketing aurait du sens.

Dans le cas de votre site Web, si vous constatez qu’il y a beaucoup de visites provenant du mobile, mais que vos visiteurs ne restent pas longtemps et que le taux de rebond est élevé, il serait important d’optimiser la version mobile de votre site afin de la rendre plus accessible, intéressante et attirante. 

Connaître les tendances de son marché

Avoir une idée des tendances de son marché quant aux comportements des consommateurs en ligne ne fait également pas de tort. Cela peut en effet varier d’un marché à un autre. Au niveau des recherches en ligne, par exemple celles se rapportant à un marché en particulier, les résultats varient énormément. En effet, la firme Hitwise a examiné plus d’une centaine de millions de recherches en ligne. Dans cette étude, c’est au niveau de la restauration qu’on retrouve le plus de recherches faites via mobile, soit 72 % d’entre elles. Ce domaine est suivi par celui de la santé avec 68 % des recherches faites via mobile. D’autres sont moins populaires selon l’étude. C’est le cas du secteur bancaire où 38 % des recherches relatives à ce secteur sont faites via mobile.

En Conclusion

Bref, avant de prendre une décision à cet égard et de privilégier d’emblée le mobile à l’ordinateur (desktop) au sein de votre stratégie, il importe de recueillir et d’analyser vos données sur le comportement de vos visiteurs en ligne et sur leurs habitudes de consommation. Une connaissance de son secteur d’activité en ligne est également un plus.

23
PARTAGES
Passionné des technologies et du numérique, Jean-Simon est détenteur d’une maîtrise en commerce électronique à HEC Montréal. De l’équipe du développement des affaires chez Reptile, Jean-Simon aime résoudre des problématiques par l’entremise de solutions numériques adaptées aux réalités d’affaires des entreprises avec lesquelles il travaille.
reptile
ReptileReptile se positionne comme un complice d’affaires stratégiques de choix. Généreuse de son savoir, l’entreprise désire révolutionner le marché en définissant de nouvelles normes en termes d’accompagnement d’affaires et de solution numériques.
En savoir plus