Accueil Affaires L’importance d’indexer son épargne ou l’art de combattre l’inflation

L’importance d’indexer son épargne ou l’art de combattre l’inflation

13
PARTAGES

Petite mise en contexte pour expliquer ce phénomène : vous rencontrez un conseiller financier et celui-ci vous convainc d’établir un programme d’épargne sur une base mensuelle à raison de 200 $ par mois dans votre CELI. Bien que vos revenus augmentent au rythme du coût de la vie et un peu plus, vous continuez à épargner ce même montant durant 10 ans jusqu’au moment où votre frère vous recommande chaudement son conseiller financier qu’il vient de rencontrer afin que celui-ci vous donne un deuxième avis sur votre situation financière.

Après avoir remis le rendez-vous une bonne demi-douzaine de fois, vous finissez par y aller à contrecœur. Une fois assis dans son bureau, il vous explique certains concepts, dont celui de l’inflation. Il en profite, au même moment, pour vous demander à quel pourcentage vous indexez votre épargne, et c’est à ce moment précis que vous le regardez avec les yeux vitreux et remplis de points d’interrogation. À en juger par votre réaction, il comprend rapidement que vous ne comprenez pas du tout de quoi il parle et de ce fait, il prend le temps de vous expliquer ce qui suit.

Étant donné que le coût de la vie augmente annuellement d’une moyenne de 2,1 %, dû à l’inflation, il est important que votre épargne soit elle aussi augmentée annuellement de façon à vous assurer qu’elle sera suffisante à la retraite, et non basée sur le coût de la vie d’il y a 40 ans, lorsque vous avez commencé à épargner. Si un panier de biens en 2016 de 100 $ en vaut 102,10 $ l’année suivante, il va de soi que l’épargne mensuelle devrait elle aussi être poussée à la hausse.

C’est alors qu’il calcule rapidement devant vous l’effet de ne pas avoir indexé votre épargne mensuelle au moins au niveau de l’inflation ; soit environ 2,1 % annuellement. Selon vos données actuelles, votre CELI se chiffre à 31 000 $ suite à des investissements mensuels de 200 $ et un rendement moyen de 5 %. Si votre épargne mensuelle avait été indexée annuellement, celui-ci se chiffrerait plutôt à 33 815 $ environ. À ce moment, vous lui dites : « bof… c’est juste 2 815 $ de plus… » Son argumentaire ne se terminait cependant pas sur cette note. Si on extrapole les mêmes données, mais sur 20 ans au lieu de 10, on arrive à un résultat encore plus alarmant : sans indexation, le même CELI sera rendu à 81 500 $ vs 96 700 $ avec, pour seul et unique sacrifice, celui d’avoir arrimé votre épargne au coût de la vie de la même façon que vous payez votre café matinal chez Tim Horton plus cher aujourd’hui qu’il y a 10 ans…

Il y a donc deux morales à cette histoire : la première, qui est évidente, car apparaissant en gras dans le titre, est donc qu’il est important d’ajuster son épargne au même niveau que le coût de la vie. La deuxième, un peu plus subtile, concerne le choix de son conseiller. Ne vous fiez pas seulement aux frais de gestion liés au produit financier pour choisir l’institution et le conseiller avec qui vous allez faire affaire ; évaluez également la valeur des conseils à long terme que celui-ci peut vous offrir, car c’est parfois ceux-ci qui seront, à long terme, les plus payants.

Référence de l’image à la une

13
PARTAGES
Détenant le titre de CPA, CA et fort d’une expérience de travail de plus de cinq années dans divers cabinets comptables de différentes envergures, j’ai pu participer à la planification fiscale de plusieurs clients. Suite à l’expertise acquise au fil du temps, j’ai décidé d’orienter ma carrière au Groupe Investors afin d’aider les gens à optimiser leur situation financière et fiscale et ainsi les guider vers l’atteinte de leurs objectifs de vie.
Groupe Investors
Groupe InvestorsLes conseillers du Groupe Investors bâtissent des plans financiers adaptés à vos besoins et à votre réalité financière pour que vous puissiez profiter de la vie.
En savoir plus