Accueil Affaires Les placements et l’impôt

Les placements et l’impôt

19
PARTAGES
placements et impot

Étant donné que vous êtes dans la préparation de votre déclaration d’impôt, voici quelques remarques pour nos lecteurs investisseurs.

Pour les contribuables ayant vendu des placements boursiers en devises américaines, l’année 2014 a connu une importante variation du dollar canadien par rapport au dollar américain. Pour les investisseurs qui avaient l’habitude d’utiliser la méthode simple du taux de change moyen pour calculer les gains ou pertes en capital sur leurs placements boursiers américains, je vous conseille de faire un effort pour l’année 2014 et d’utiliser les taux de change à la date de transaction. Cette méthode pourrait vous faire épargner beaucoup d’impôt.

N’oubliez pas que vous devez produire le formulaire T-1135 et divulguer que vous avez des biens à l’étranger de plus de 100 000 $ si vous détenez des actions boursières américaines totalisant plus de 100 000 $.

Par ailleurs, lorsque vous avez des placements auprès d’institutions financières, assurez-vous que le coût ou la valeur comptable indiquée sur vos relevés de comptes de placement est juste et pertinente. Les erreurs ne sont pas reliées nécessairement à la négligence de votre institution financière, mais plutôt à certains cas hors de leur contrôle. Par exemple, le transfert de placement entre deux institutions peut engendrer la perte du coût d’origine lors de l’acquisition.

N’oubliez pas de déduire les frais d’intérêts qui ont servi à gagner du revenu de placement et les frais d’administration et de gestion de votre conseiller en placement.

Si vous êtes un investisseur qui génère un volume de transactions important en faisant de l’achat et de la revente de titres, soyez avisé que les gains et pertes peuvent être considérés comme un revenu d’entreprise.

Assurez-vous de prendre les pertes en capital disponibles des années antérieures lorsque vous produisez votre déclaration. Vous pouvez voir votre solde sur votre avis de cotisation de l’année précédente. Si vous avez réalisé des pertes en capital dans l’année courante, vous pouvez les appliquer sur les gains en capital des 3 dernières années en remplissant les formulaires appropriés.

Attention de ne pas déduire les frais de gestion ou d’administration qui sont reliés à votre REER. Prendre note que le plafond REER pour 2014 est de 24 270 $ et de 24 930 $ pour 2015.

Je vous rappelle que si vous avez des placements hors REER, il serait intéressant de transférer ces placements dans un compte épargne libre d’impôt « CELI » si ce n’est pas déjà fait. Ce compte vous permet de mettre à l’abri les revenus de placement. Le montant annuel possible d’investir dans un CELI est de 5 500 $ par année et si vous n’avez jamais utilisé votre CELI, vous pouvez mettre un montant maximal de 31 000 $.

Benoît Poudrette
CPA auditeur, CGA – Groupe Hébert Crispo

19
PARTAGES
CPA auditeur, CGA : associé depuis 2004, Benoit est reconnu pour son sens des affaires et sa grande implication auprès de ses clients.
Hébert Crispo
Groupe Hébert CrispoLe GROUPE HÉBERT CRISPO offre des services comptables et financiers personnalisés aux petites et moyennes entreprises (PME) depuis 1993.
En savoir plus