Accueil Affaires Le love money… c’est dépassé ! Découvrez les ressources empathiques

Le love money… c’est dépassé ! Découvrez les ressources empathiques

88
PARTAGES

Le love money, ça vous dit quelque chose ? Si vous êtes en processus de démarrage d’entreprise, il est certain que vous en avez déjà entendu parler.

Pour ceux et celles qui ne sont pas familiers avec le concept, le love money se résume à une somme d’argent que vos proches vous offrent gracieusement afin de démarrer votre entreprise. Il peut s’agir d’un prêt sans intérêt ni modalités spécifiques de remboursement, ou encore, tout simplement, d’un don.

La plupart du temps, le love money fait partie du montage financier global du projet d’affaires. Autrement dit, il s’agit d’une partie du financement total de l’entreprise. D’autres sources de financement viennent s’ajouter au love money, que ce soit des bourses, des prêts garantis, des prêts non garantis ou encore, du crédit-bail.

Avec le temps, je trouve que le concept de love money a très mal vieilli. Il a pris quelques rides et a perdu sa fougue de jeunesse. Alors, que peut-on dire aujourd’hui à son sujet ?

J’accompagne plus de cent entrepreneurs en démarrage par année. Qu’on se comprenne bien, le love money fait encore et toujours partie de l’équation. Plusieurs entrepreneurs bénéficient de ce crédit-papa-maman fort avantageux et très utile lors du démarrage d’entreprise.

Cela dit, je trouve extrêmement réducteur de parler du love money comme s’il s’agissait de la seule aide qu’un entrepreneur puisse recevoi

À l’ère de l’entrepreneuriat, des médias sociaux et de l’économie de partage, il faut absolument élargir le concept de love money à celui de ressources empathiques. C’est le concept que j’utilise lors de mes coachings. Mais que sont les ressources empathiques exactement ?

Pour bien comprendre ce que sont les ressources empathiques, il est important de concevoir le démarrage d’une entreprise en termes de ressources plutôt qu’en termes financiers. Au final, les besoins d’une entreprise en démarrage sont toujours une question de ressources. Pourquoi a-t-on besoin d’argent pour démarrer une entreprise ? Pour payer des ressources ! Que ce soit pour payer un nouveau site Web, un équipement, un évènement de lancement ou encore un logo, chaque dollar provenant du montage financier servira à rembourser le coût d’une ressource bien spécifique.

C’est là qu’intervient le concept de ressources empathiques. Que pouvez-vous obtenir de vos proches en termes de ressources ? Voilà ce qu’il faut se demander lorsqu’on se lance en affaires. Plutôt que de vous demander combien d’argent vos proches peuvent vous prêter, demandez-vous quelles compétences de vos proches pourraient vous être utiles lors de votre démarrage. C’est aussi simple que ça. Voilà le concept de ressources empathiques.

amis

Votre ami est graphiste. Pourrait-il vous donner un peu de temps pour la création de votre logo ? Votre sœur a suivi un cours de comptabilité. Peut-elle vous développer un petit chiffrier pour votre comptabilité ? Votre meilleur ami est déménageur. Peut-il vous donner un coup de main dans l’aménagement de votre local commercial ? Votre tante a déjà fait de la vente par téléphone. Peut-elle vous aider à développer votre pitch de vente ? Votre père a travaillé pour une grande banque. Peut-il vous obtenir un rendez-vous avec le directeur des approvisionnements afin que vous lui présentiez votre produit ?

Alors que le love money se limite exclusivement à vos proches, les ressources empathiques s’étendent très largement dans votre réseau d’amis, et même auprès de simples connaissances. Seuls vos proches vous donneront de l’argent, alors que bien des gens accepteront volontiers de vous donner un simple coup de main. Si vous arrivez à développer l’empathie des gens envers votre projet d’affaires, ils seront plus qu’heureux de pouvoir vous être utiles.

Dans l’optique de bien ancrer ce concept de ressources empathiques, je vous offre ici quelques exemples que j’ai pu observer lors de ma pratique d’accompagnement. Parce que le love money… c’est tellement dépassé !

Le conseil pro bono

Combien vous coûterait un avocat, ou encore un coach en démarrage d’entreprise ? Après seulement quelques heures, la facture serait déjà assez salée !

Le premier type de ressource empathique dont vous pouvez bénéficier est le conseil professionnel. Prenez une minute pour réfléchir à toutes les expertises qui sont présentes chez les membres de votre famille ainsi que chez vos amis proches. Vous serez surpris.

Puis, calculez approximativement les honoraires que vous économiserez en demandant simplement à ces gens un avis professionnel sur votre projet. La facture, ou devrais-je plutôt dire la non-facture, monte rapidement !

Je prêche par l’exemple en donnant à quelques amis proches du conseil pro bono. Gratuitement, je leur offre des séances de coaching pour qu’ils puissent démarrer leur entreprise sur de bonnes bases. Plusieurs professionnels font de même pour leurs proches, et même pour certaines personnes dont le projet est inspirant. Il s’agit de ressources importantes pour l’entrepreneur qui se lance en affaires.

Le prêt d’équipement spécialisé

Si vous devez tourner une petite vidéo de présentation pour votre entreprise et qu’un de vos amis possède une caméra, ce dernier risque de vous éviter bien des coûts. Quiconque souhaite tourner une vidéo avec un minimum de professionnalisme devra habituellement débourser une somme minimale, que ce soit pour le visuel, l’audio ou encore le montage.

La même logique s’applique pour tous les types d’équipements. Un prêt peut vous éviter une location coûteuse ou encore mieux, vous éviter un achat. Votre ami ou le membre de votre famille qui possède l’équipement dont vous avez besoin sera heureux de vous faire économiser un achat ou une location.

La corvée

Alors que l’entrepreneur démarre son projet, ses proches se retroussent les manches et viennent lui donner un bon coup de main. Voilà comment on peut résumer simplement la corvée.

La famille et les amis de l’entrepreneur en démarrage développent rapidement une sympathie pour le projet et les efforts déployés par la personne. Il devient alors tout naturel pour eux de contribuer à sa réalisation.

Mélie Breton, propriétaire de l’entreprise Perroquets en Folie, s’est dite très touchée par toute l’aide qu’elle a reçue de ses proches et amis lors du démarrage de son entreprise. Plusieurs personnes sont venues travailler gratuitement à l’aménagement de son site. Alors que certains s’affairaient au nettoyage, d’autres ont construit les volières de ce qu’elle appelle son oasis tropicale.

Quand on y pense, la corvée n’a rien de spécifique à l’univers entrepreneurial. Lorsqu’un ami déménage ou qu’il repeint son appartement, on va tout simplement lui donner un coup de main. Cela dit, le fait d’aider un ami à se lancer en affaires est un mouvement relativement récent. L’effervescence de la carrière entrepreneuriale, depuis les cinq dernières années, a grandement contribué au développement du sentiment empathique envers ceux qui se lancent en affaires. Il devient alors naturel de leur donner un coup de main lorsque l’occasion se présente.

Le soutien à l’évènementiel

evenements

Certaines entreprises en démarrage organisent différents évènements dans le but de propulser leur entreprise. Dans ce cadre, les entrepreneurs en démarrage ont besoin de bénévoles pour soutenir autant la préparation que la tenue de l’évènement. Pour les bénévoles responsables de la logistique, cela devient très souvent une partie de plaisir. Ils accueillent les invités, discutent avec eux et ont la chance de participer eux-mêmes à la tenue de l’évènement. Également, il y a un fort sentiment de fierté et d’autoréalisation chez les bénévoles qui contribuent à de tels évènements.

Émilie Lecompte Chatel, fondatrice de Ré ÉQUI libre, a récemment bénéficié du soutien de plusieurs bénévoles lors d’une journée portes ouvertes. Cet évènement, qui se tenait aux Écuries Chanie, a réussi à mobiliser plusieurs personnes de l’entourage, et même des clients de Mme Lecompte Chatel. Tous étaient fort heureux de pouvoir contribuer à l’évènement en donnant de leur temps et de leur expertise.

Pour arriver à mobiliser autant de bénévoles, dont certains parmi les clients, il faut que le projet soit porteur d’une mission inspirante. Ré ÉQUI libre est un centre de thérapies psychoéducatives facilitées par le cheval qui aide les gens à surmonter différentes difficultés auxquelles ils font face. On adhère facilement à une telle mission. C’est pour cette raison que les gens souhaitent y contribuer, d’une façon ou d’une autre.

La représentation de conviction

Il n’y a pas de meilleur vendeur qu’un ambassadeur. Celui ou celle qui s’identifie aux valeurs de l’entreprise, du produit ou du service en parlera naturellement, sans effort et avec une efficacité désarmante.

L’ambassadeur est celui ou celle qui, sans être payé, parlera en bien de l’offre de l’entreprise. Les ambassadeurs sont souvent des clients, mais sans s’y restreindre.

Fleexer s’est graduellement retrouvé avec une réelle armée d’ambassadeurs qui croient fermement au potentiel de cette plateforme. Naturellement, ces gens se sont mobilisés autour de ce projet. Ils soutiennent l’entreprise de différentes façons et la font rayonner dans leur réseau, et même au-delà. Il s’agit d’un bel exemple de la représentation de conviction, une ressource empathique dont la valeur est inestimable.

Le mentorat

mentorat

La dernière ressource empathique, et non la moindre : le mentorat. Il s’agit d’une relation d’accompagnement bénévole entre un entrepreneur à succès et un entrepreneur en démarrage.

Alors que le monde roule à une vitesse incroyable, des entrepreneurs à succès offrent gracieusement de leur temps pour prendre en charge un entrepreneur qui démarre son projet. Mais pour quelle raison exactement ?

Étant donné que l’entrepreneur fait naître une empathie, et parfois même, une sympathie chez l’entrepreneur à succès, ce dernier aura naturellement envie de l’aider. C’est là l’essence même des ressources empathiques. Ce sont des ressources auxquelles on ne peut accéder que par l’empathie suscitée chez les autres pour son projet d’affaires.

L’empathie qui se dégage lors d’une relation de mentorat est à la fois naturelle et engageante. Cette empathie n’est aucunement marginale ; le mentorat est une pratique de plus en plus répandue. Aujourd’hui, avec la popularité de l’entrepreneuriat, il devient quasi inévitable pour un entrepreneur à succès d’éventuellement devenir mentor et ainsi, de transmettre un brin de sagesse aux nouveaux entrepreneurs. Annuellement, Futurpreneur Canada effectue près de 1 200 jumelages entre des entrepreneurs en démarrage et des mentors d’affaires. C’est considérable ! Il y a donc de l’empathie à profusion en ce qui concerne le mentorat d’affaires et c’est tant mieux pour les entrepreneurs en démarrage !

Le potentiel des ressources empathiques

Vous l’aurez compris, il est d’abord primordial de concevoir son démarrage d’entreprise en termes de ressources plutôt qu’en termes financiers. En réfléchissant à son démarrage exclusivement en termes financiers, on limite alors grandement ses possibilités. Quant à elle, une conception basée sur les ressources élargit considérablement le champ des possibilités.

Le fait de bien comprendre la notion de ressources empathiques vous permettra d’accéder à des expertises et à du soutien auquel vous n’auriez jamais pu rêver sur un plan exclusivement financier. En ayant recours aux ressources empathiques, un entrepreneur peut facilement réduire de moitié son coût de démarrage. C’est considérable !

Par ailleurs, toute ressource empathique a des retombées secondaires extrêmement importantes, en raison de l’engagement des gens. Ceux et celles qui contribuent bénévolement au projet d’un entrepreneur se sentiront fortement engagés envers ce dernier, ainsi que son succès. Cet engagement est une ressource en soi, qui vient alors s’ajouter aux aides, soutiens et expertises reçus gracieusement. 

L’engagement suscité par les ressources empathiques est un levier qui permet à l’entrepreneur de jouer son rôle premier : mobiliser des gens autour de son projet.

Je vous souhaite donc sincèrement de générer un maximum d’empathie pour que votre projet puisse réellement prendre son essor. Alors, inspirez les gens et laissez-les prendre part à l’aventure avec vous !

88
PARTAGES
Jean-Philippe L’Écuyer accompagne quotidiennement des entrepreneurs du Québec, des provinces de l’Atlantique et de la Francophonie Canadienne en phase de démarrage d’entreprise.
Futurpreneur Canada
Futurpreneur CanadaFuturpreneur Canada est le seul organisme national sans but lucratif à offrir du financement, du mentorat et des outils de soutien aux jeunes et nouveaux propriétaires d’entreprise de 18 à 39 ans.
En savoir plus